Marchés français ouverture 2 h 56 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 710,92
    +33,12 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0703
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    20 127,89
    -43,38 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    27 858,54
    -506,51 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    660,67
    -10,33 (-1,54 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Ukraine: les Européens sont surpris par la "dramatisation" de Washington

·2 min de lecture

Ukraine: les Européens ont été surpris par la "dramatisation" de Washington. Ils attendent ce lundi 24 janvier des explications du secrétaire d'Etat américain Antony Blinken sur la possibilité d'une invasion russe.

L'Union européenne (UE) attend lundi des explications du secrétaire d'Etat américain Antony Blinken sur la possibilité d'une invasion russe de l'Ukraine, surprise par la dramatisation de Washington qui a ordonné l'évacuation des familles de ses diplomates dans ce pays, un rappel critiqué par Kiev. Londres a suivi le mouvement et annoncé le retrait d'une partie du personnel de son ambassade à Kiev. La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss doit rencontrer lundi à Bruxelles le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg. Dans ce climat tendu, l'Otan a annoncé placer des forces en attente et envoyer des navires et des avions de combat pour renforcer leur défense en Europe de l'Est face aux activités militaires de la Russie aux frontières de l'Ukraine.

Antony Blinken doit intervenir en visioconférence pendant une réunion des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept. "Le secrétaire Blinken nous expliquera les raisons de cette annonce. Nous n'allons pas faire la même chose, car nous ne connaissons pas les raisons spécifiques", a déclaré le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à son arrivée pour la réunion avec les ministres de l'UE consacrée aux tensions entre la Russie et l'Ukraine.

La décision de Washington a été jugée "prématurée" et "excessive" par les autorités ukrainiennes. "Je ne pense pas qu'on devrait dramatiser dans la mesure où les négociations se poursuivent et elles se poursuivent. Nous n'avons pris aucune décision pour demander le départ des familles de nos diplomates d'Ukraine, à moins que Blinken ne nous fournisse des informations justifiant un tel mouvement", a ajouté Josep Borrell.

"Il ne faut pas se mettre dans la logique d'une guerre. Il faut éviter la guerre", a estimé le doyen des ministres des Affaires étrangères de l'UE, le Luxembourgeois Jean Asselborn. Antony Blinken doit informer les membres de l'UE des "pourparlers francs" qu'il a tenus vendredi avec son homologue russe Sergueï Lavrov. Russes et Américains [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles