Marchés français ouverture 3 h 26 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 561,05
    -243,55 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,0457
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    22 050,12
    +53,23 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    19 204,32
    -409,66 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,12
    -8,54 (-1,94 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Ukraine: les combats s'intensifient à l'Est pour le contrôle du Donbass

Les combats s'intensifient dans la région du Donbass dans l'est de l'Ukraine, où Moscou a confirmé ce samedi 28 mai la prise de contrôle par les séparatistes pro-russes de la localité clé de Lyman, qui ouvre la voie aux grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk.

Les combats s'intensifient dans la région du Donbass dans l'est de , où Moscou a confirmé ce samedi 28 mai la prise de contrôle par les séparatistes pro-russes de la localité clé de Lyman, qui ouvre la voie aux grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk.

"A l'issue des actions communes des unités de la milice de la République populaire de Donetsk et des forces armées russes, la ville de Lyman a été entièrement libérée des nationalistes ukrainiens", a déclaré ce samedi dans un communiqué le ministère russe de la Défense.

La défense territoriale de cette république "autoproclamée" par les séparatistes prorusses avait indiqué dès vendredi sur Telegram avoir "pris le contrôle complet" de Lyman, avec "l'appui" de l'armée russe.

L'armée ukrainienne n'avait pas commenté cette information samedi en fin de matinée.

Vendredi, le président avait reconnu dans une vidéo que "la situation dans cette région du Donbass était très, très difficile". Mais il avait estimé que "si les occupants pensent que Lyman et Severodonetsk seront les leurs, ils se trompent. Le Donbass sera ukrainien".

Le président russe Vladimir Poutine a aussi dénoncé ce samedi le "caractère dangereux" des livraisons d'armes occidentales à l'Ukraine, et mis en garde contre une "déstabilisation" ultérieure, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz.

"L'armée détruit tout"

A Severodonetsk, "les bombardements continuent (...) l'armée détruit tout simplement la ville", a assuré sur son compte Telegram le gouverneur de la région de Lougansk Serguiï Gaïdaï. Selon lui l'armée russe est entrée dans les faubourgs de la ville où ils ont subi "de lourdes pertes", tandis que les forces ukrainiennes tentaient de déloger les Russes d'un hôtel.

Mais le gouverneur affirme que "Severodonetsk n'est pas coupée" par les forces russes et séparatistes. Un accès à l'aide humanitaire reste possible, selon lui.

Il répondait a un responsable policier de la républiq[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles