Marchés français ouverture 6 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9554
    -0,0044 (-0,46 %)
     
  • HANG SENG

    17 369,57
    -490,74 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 634,31
    -1 683,96 (-7,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,30
    -29,84 (-6,50 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Ukraine: des combats intenses dans la région de Kherson

ALEXANDER ERMOCHENKO

Des "combats intenses" entre les forces ukrainiennes et l'armée russe se déroulent dans la "quasi totalité" de la région occupée de Kherson, où les troupes de Kiev ont lancé une contre-offensive, assure la présidence ukrainienne.

Des "combats intenses" entre les forces ukrainiennes et l'armée russe se déroulent dans la "quasi totalité" de la région occupée de Kherson (sud), où les troupes de Kiev ont lancé une contre-offensive, a annoncé mardi 30 août la présidence ukrainienne. "De puissantes explosions ont eu lieu toute la journée (lundi) et toute la nuit dans la région de Kherson. De violents combats se déroulent sur la quasi-totalité du territoire de la région", a indiqué la présidence dans son briefing matinal."Les forces armées ukrainiennes ont lancé des actions offensives dans diverses directions", a-t-elle poursuivi, affirmant avoir détruit "un certain nombre de dépôts de munitions" et "tous les grands ponts" permettant aux véhicules de traverser le fleuve Dniepr.

Région stratégique

Les autorités ukrainiennes avaient annoncé lundi 29 août avoir lancé une contre-offensive dans cette région du Sud du pays, occupée par la Russie depuis le début du conflit en février, pour reprendre le contrôle de la ville de Kherson, qui comptait 280.000 habitants avant la guerre. Essentielle pour l'agriculture ukrainienne, cette région est aussi stratégique car limitrophe de la péninsule de Crimée, annexée par Moscou en mars 2014 et utilisée comme base arrière pour l'invasion.

Moscou avait cependant assuré dans la soirée lundi avoir fait "lamentablement échouer" les offensives ukrainiennes dans les régions de Kherson et celle limitrophe de Mykolaïv. Les affirmations russes comme ukrainiennes étaient invérifiables de source indépendante dans l'immédiat.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi