Marchés français ouverture 6 h 31 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 450,84
    -121,03 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    0,9596
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    20 006,26
    -240,57 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,37
    -17,77 (-3,87 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Ukraine: des centaines de corps, certains torturés, découverts à l'est

AFP - Juan BARRETO

"Il y a plusieurs corps avec les mains liées derrière le dos et une personne est enterrée avec une corde autour du cou. De toute évidence, ces personnes ont été torturées et exécutées", a affirmé ce vendredi 16 septembre un gouverneur régional ukrainien après la découverte macabre de "centaines de corps enterrés" dans les zones reprises aux Russes, à l'est de l'Ukraine. Des enfants figureraient parmi les victimes.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé vendredi les crimes d'une armée de "tortionnaires" après la découverte de centaines de corps enterrés sommairement dans une région reprise aux Russes, dont ceux de personnes "torturées et exécutées", selon les autorités locales.

"99%" des corps exhumés vendredi dans une forêt à la périphérie d'Izioum, ville de l'est de l'Ukraine reprise aux Russes la semaine dernière, "présentaient des signes de mort violente", a déclaré dans la soirée le gouverneur régional Oleg Synegoubov. "Il y a plusieurs corps avec les mains liées derrière le dos et une personne est enterrée avec une corde autour du cou. De toute évidence, ces personnes ont été torturées et exécutées", a-t-il affirmé sur Telegram. Selon lui, ce sont au total "450 corps de civils portant des traces de mort violente et de torture" qui ont été enterrés sur ce site. "Il y avait aussi des enfants" parmi les corps exhumés dans la journée par les "200 agents et experts" qui travaillent sur le site, a-t-il ajouté.

Le président ukrainien, dans une vidéo postée sur Telegram, a promis "un châtiment terriblement juste" aux responsables des crimes présumés. "La Russie ne laisse que mort et souffrance. Des meurtriers. Des tortionnaires. Privés de tout ce qui est humain", a-t-il ajouté, soulignant qu'"il y a également des preuves que les soldats russes, dont les positions n'étaient pas loin de cet endroit, ont tiré sur les personnes enterrées juste pour s'amuser".

Il a par ailleurs évoqué la libération par les Ukrainiens de "sept citoyens de la république du Sri Lanka", des étudiants en médecine qui avaient été capturés en mars par les Russes à Izioum. "Ils reçoivent les soins médicaux appropriés", a dit M. Zelensky sans plus de détail.

Le chargé des droits humains ukrainien, Dmytro Loubinets, a pour sa part affirmé sur Telegram qu'il y avait "probablement plus de 1.000 citoyens ukrainiens torturés et tués dans les territoires libérés de la région de Kharkiv".

La Russie agit[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi