Marchés français ouverture 1 h 27 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 601,56
    +173,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0408
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 904,13
    +5,36 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    29 223,58
    +558,80 (+1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,91
    +1,81 (+0,27 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Ukraine : Berlin annonce la livraison de blindés

Berlin va autoriser la livraison à Kiev de chars de type "Guepard". Ces blindés, spécialisés dans la défense anti-aérienne, proviendraient des stocks de l'industrie allemande de défense.

Berlin va autoriser la livraison à Kiev de chars de type "Guepard", a annoncé mardi une source gouvernementale, peu avant une réunion en Allemagne d'une quarantaine de pays destinée à renforcer la défense de l'Ukraine. Cette annonce, qui doit être officialisée dans la journée par la ministre allemande de la Défense lors de la réunion organisée sur la base américaine de Ramstein, constitue un tournant majeur dans la politique prudente suivie jusqu'ici par Ces blindés, spécialisés dans la défense anti-aérienne, proviendraient des stocks de l'industrie allemande de défense. Leur nombre n'a pas été précisé à ce stade. Au moment où la Russie vise le contrôle total du sud de l'Ukraine et de la région du Donbass, la réunion sur la base de Ramstein, dans l'ouest de l'Allemagne, est destinée à "générer des capacités supplémentaires pour les forces ukrainiennes", a déclaré lundi le ministre américain de la Défense Lloyd Austin. "Ils peuvent gagner s'ils ont les bons équipements, le bon soutien", a souligné Lloyd Austin au retour d'une visite à Kiev, où il a rencontré le président ukrainien en compagnie du secrétaire d'Etat Antony Blinken.

, veulent "leur donner le type de soutien, le type d'artillerie et de munitions qui seront efficaces à ce stade du combat", a précisé le chef du Pentagone lors d'une conférence de presse en Pologne, non loin de la frontière ukrainienne. Kiev réclame surtout de l'artillerie lourde et des blindés pour tenter de repousser les forces russes dans les vastes plaines du sud et de l'est du pays, mais l'équipement de fabrication russe auquel les forces ukrainiennes ont été formées se raréfie. Certains pays d'Europe de l'Est qui en ont encore en stock les envoient à Kiev, parfois en échange d'armement américain de nouvelle génération, comme les journalistes accompagnant M. Austin en Pologne ont pu le constater.

- Couches-culottes et canons -

Le chef du Pentagone et ont ainsi parlé à la presse lundi depuis un entrepôt où s'empilaient des tonnes d'aid[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles