La bourse ferme dans 7 h 9 min
  • CAC 40

    6 231,98
    -120,96 (-1,90 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 611,78
    -78,96 (-2,14 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0488
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 810,80
    -5,10 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    27 829,32
    -815,12 (-2,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,01
    -20,67 (-3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,76
    +0,17 (+0,16 %)
     
  • DAX

    13 726,54
    -281,22 (-2,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 292,49
    -145,60 (-1,96 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,60
    -523,68 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2381
    +0,0039 (+0,32 %)
     

Ukraine: Bercy contre les amis du Kremlin

Quelque 1.100 personnalités sont recensées sur une liste européenne et visées par des sanctions. En France, les douanes et les agents du fisc pistent leurs avoirs. De là à les confisquer…

L'autoportrait du peintre Piotr Kontchalovski, le "Cézanne russe", est l'un des chefs-d'œuvre de la collection Morozov, qui était exposée à la , à Paris, jusqu'au 2 avril. Mais le tableau, propriété de l'oligarque Piotr Aven, ne retournera pas en Russie. Il a été bloqué par les douanes comme des dizaines de biens gelés contre la Russie. Hôtels particuliers à Paris, chalets à Courchevel, , yachts et hélicoptères… L'inventaire dépasse désormais le milliard d'euros. "Une estimation a minima car les biens sont comptabilisés à leur prix d'acquisition", précise Jérôme Fournel, le patron du fisc, aux avant-postes pour l'exécution des sanctions. Un butin encore limité, au regard de l'immense fortune des Russes ciblés.

Pourtant, le spectre est large: 1.100 individus sont visés, personnalités politiques et hommes d'affaires. Alimentée par les services de renseignement, la liste européenne, plusieurs fois rallongée, est arrêtée par les ministres des Etats membres à l'issue de tractations secrètes. Pas question par exemple d'y mettre le patron de Gazprom, Alexeï Miller, pour l'instant: l'Europe ne peut pas encore se permettre d'entraver ses importations de gaz russe. Certains sont sanctionnés pour leur participation à la réunion d'oligarques au Kremlin le 24 février. Mais d'autres invités y ont échappé, comme Vladimir Ievtouchenkov, propriétaire du conglomérat Sistema (télécoms, banque, e-commerce, distribution). Ou le roi du nickel, . "Bercy n'a pas milité contre lui car la Société générale a besoin de lui céder ses parts dans Rosbank", décrypte un connaisseur. Parfois, la liste inclut la famille, telle l'épouse de Guennadi Timtchenko.

"Même s'ils n'y sont pas, on ne s'interdit pas de geler leurs biens si on considère que ce sont des prête-noms", précise Fournel.

Mais cette traque financière tient du jeu de piste. Bercy a monté une task force pilotée par son service de renseignement financier, Tracfin, qui traite les déclarations de soupçon des banques et notaires. Les rensei[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles