Publicité
Marchés français ouverture 8 h 3 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    +0,0035 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 211,36
    -480,10 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 486,81
    +18,71 (+1,27 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron était l'invité du JT de TF1 lundi soir.  - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP
Emmanuel Macron était l'invité du JT de TF1 lundi soir. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

Emmanuel Macron a répondu lundi 15 mai aux questions du journaliste Gilles Bouleau sur TF1. Le chef de l'État a annoncé de nouvelles livraisons d'armes à l'Ukraine ainsi que la formation de pilotes, mais aussi des baisses d'impôts significatives pour les classes moyennes. Il est également revenu sur la réforme des retraites et sur le bilan de sa Première ministre, Élisabeth Borne. Voici ce qu'il faut retenir des annonces du président.

Ukraine : « former des pilotes »

Sans surprise, après la visite de Volodymyr Zelensky à Paris, Emmanuel Macron a été interrogé sur l'Ukraine. « La stratégie de la France est simple : aider l'Ukraine à résister » , a-t-il répété. Sans détailler, il a indiqué que la France allait livrer de nouvelles armes à l'Ukraine, mais pas d'avions. En revanche, « nous avons ouvert la porte pour former des pilotes, et ce avec d'autres pays européens » , a-t-il annoncé, ajoutant que ces formations pouvaient « commencer dès maintenant » .

Classes moyennes : 2 milliards de baisses d'impôts

Très attendu sur la question des impôts, le président a confirmé vouloir « poursuivre une trajectoire de baisse de fiscalité sur nos classes moyennes », justifiant qu'« aujourd'hui, nous aidons beaucoup les gens qui sont dans le désarroi, qui ont décroché », tandis que « la fiscalisation des revenus des classes moyennes est trop importante et s'accélère trop vite ». Il a donc « demandé au gouvernement de faire des propositions » pour un objectif de deux milliard [...] Lire la suite