Publicité
La bourse ferme dans 4 h 12 min
  • CAC 40

    7 569,88
    -62,83 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 950,53
    -32,58 (-0,65 %)
     
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0899
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    2 445,60
    +16,70 (+0,69 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 340,67
    +970,91 (+1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,29
    -19,67 (-1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,82
    -1,09 (-1,33 %)
     
  • DAX

    18 496,44
    -94,45 (-0,51 %)
     
  • FTSE 100

    8 154,42
    -28,54 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,17 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    41 275,08
    +84,40 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    17 727,98
    -287,96 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2964
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Ukraine: les associations se mobilisent pour venir en aide aux animaux, grands oubliés de la guerre

En raison du passé des animaux, retrouvés dans des tranchées ou des villages détruits par des bombardements, un suivi physique et psychologique de l'animal est réalisé avant une potentielle adoption.

Ukraine: les associations se mobilisent pour venir en aide aux animaux, grands oubliés de la guerre

Des victimes collatérales du conflit en cours. Tandis que Volodymyr Zelensky continue d'assurer que les troupes ukrainiennes "progressent" dans la contre-offensive en cours contre la Russie, la guerre qui fait rage depuis février 2022 laisse de nombreux animaux orphelins de leurs maîtres, morts ou bien contraints de quitter leur domicile. À date, on estime qu'un million d'animaux de compagnie sont dans cette situation.

Pour leur venir en aide, de nombreuses associations se mobilisent et les refuges affichent complet. BFMTV a pu visiter le refuge Patron Center, où les bénévoles sont toujours présents malgré la guerre.

"Tout ce qu'on fait ici c'est par amour des animaux. Tous nos actes de tendresse de la part de tous nos volontaires, c'est parce qu'on aime sincèrement les animaux", nous dit Kristina.

Suivi individuel

À terme, l'objectif de l'association est de trouver de nouvelles familles à ces animaux domestiques. Un travail spécifique doit être réalisé puisque la plupart d'entre eux ont été retrouvés dans des tranchées ou villages détruits, bien souvent survivants de bombardements. "Nous avons aussi un suivi du vétérinaire où il décrit précisément l'état physique et psychologique de l'animal à l'issue de la consultation", pointe Irina Piatanchuk, directrice du refuge.

PUBLICITÉ

"Tous les animaux ont des comportements différents mais ils ont en commun d'avoir tous peur des sons forts, certains ont peur des humains. On essaie de trouver une approche individuelle pour chaque pensionnaire", remarque-t-elle.

Dans les mois à venir, et alors que le conflit promet de durer dans la longueur, le refuge, qui accueille actuellement une centaine d'animaux, souhaite s'agrandir et faire de la place à plus de potentiels pensionnaires.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Plusieurs chiens d'une garderie de Washington tués dans les inondations