Publicité
La bourse ferme dans 51 min
  • CAC 40

    7 578,45
    -43,57 (-0,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 909,37
    +11,93 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    40 460,51
    +45,07 (+0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    -0,0044 (-0,40 %)
     
  • Gold future

    2 405,40
    +10,70 (+0,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 086,62
    +421,18 (+0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,49
    -9,77 (-0,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,95
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 537,98
    +130,91 (+0,71 %)
     
  • FTSE 100

    8 161,79
    -36,99 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    18 042,44
    +34,87 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    5 572,31
    +7,90 (+0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    39 594,39
    -4,61 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 469,36
    -166,52 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0019 (-0,14 %)
     

Œufs pollués : êtes-vous concernés par l’alerte lancée par l'Agence régionale de santé ?

Capital, Pexels

Manger un œuf à la coque pondu par les poules du voisin, c’est fini pour les habitants de l'agglomération parisienne. Dans une étude parue lundi 20 novembre, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France alerte sur la «pollution systématique et ubiquitaire» (généralisée) des sols et des œufs de poules d’élevage domestiques à Paris et dans 410 communes aux alentours. L’ARS recommande de ne plus consommer régulièrement d'œufs autoproduits par des poulaillers de particuliers au risque de s’exposer à des polluants dangereux pour la santé.

25 poulaillers de la région ont été analysés : seuls 2 échantillons correspondent aux normes en vigueur pour être commercialisés. Des teneurs en polluants organiques persistants (POP) bien au-dessus des recommandations sanitaires ont été retrouvées dans les œufs analysés par l’ARS. Dans le détail, plusieurs types de POP ont été enregistrés, à savoir : des dioxines (PCDD), des furanes (PCDF), des polychlorobiphényles (PCB) ainsi que des substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (PFAS). Les POP sont appelés «polluants éternels» en raison de leur persistance dans l’environnement. Les PCDD, PCDF et PCB se concentrent dans les graisses animales et s’accumulent dans la chaîne alimentaire.

L’ARS recommande «d’éviter la consommation d'œufs de poule issus d’élevages domestiques situés uniquement dans les communes de l’unité urbaine de Paris». Une consommation exceptionnelle, soit moins d’une fois par semaine, est «envisageable» mais «particulièrement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bernard Arnault émet 1 270 fois plus de gaz à effet de serre qu'un Français moyen
Autorisation de travail : conditions, demande et délai
Assurances : plusieurs centaines de communes pourraient ne plus être assurées
Safran se heurte au veto de l’Italie sur l’acquisition des actifs de Collins Aerospace
Argentine : à peine élu président, l'ultralibéral Javier Milei annonce une thérapie de choc