Marchés français ouverture 1 h 39 min

Comment être sûr que les œufs qu'on consomme ne sont pas toxiques

1 / 2

Comment être sûr que les œufs qu'on consomme ne sont pas toxiques

Alors qu'une nouvelle fraude alimentaire en Europe touche cette fois les œufs, des spécialistes de l'élevage et de ce marché expliquent comment continuer d'en consommer en toute sécurité.

Nouvelle fraude dans l'agroalimentaire, qui concerne cette fois les œufs. En Europe, des poules pondeuses auraient été traitées avec un antiparasite toxique, et donc interdit pour les animaux d'élevage. Selon les déclarations des autorités, des éleveurs européens ont utilisé ce produit frauduleux et des lots d'œufs contaminés ont été retrouvés en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse, en Suède, en Belgique, au Royaume-Uni et en France.

La toxicité des œufs en question serait minime. Un humain n'en ressentirait des effets néfastes sur son foie, ses reins, sa thyroïde, que s'il en mange au minimum sept par jour. Or en France, la consommation moyenne se limite à un demi oeuf par jour. Quant à la molécule incriminée, le fipronil, qu'on retrouve aussi sur les colliers anti-puces pour chiens et chats, elle serait "modérément toxique", selon l'Organisation mondiale de la santé. Rien à voir avec la dangerosité de la salmonelle par exemple.

Reste qu'après les scandales du cheval dans les lasagnes au bœuf ou les matières fécales dans les boulettes Ikea, et vu que les analyses pour détecter la contamination au fipronil prennent du temps, le consommateur a des raisons d'être méfiant. Voici donc quelques bonnes pratiques à adopter pour s'assurer de la qualité des œufs qu'on veut consommer en coquille.

> Les oeufs bio pas épargnés

En France, le premier producteur européen d'œufs destinés à...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi