La bourse ferme dans 2 h 43 min
  • CAC 40

    6 178,01
    +8,60 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 974,63
    -4,21 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,00 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1922
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 740,80
    -4,00 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    50 895,53
    +353,29 (+0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 297,45
    +69,91 (+5,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,03
    +0,71 (+1,20 %)
     
  • DAX

    15 250,40
    +16,24 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 901,23
    -14,52 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,89 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3776
    +0,0070 (+0,51 %)
     

Ubisoft, une opportunité d’achat à long terme ? : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

Citi reste positif sur les actions Ubisoft Entertainment (code ISIN FR0000054470 - code mnémonique UBI). La banque américaine maintient sa recommandation à l’achat, avec un objectif de cours de 90 euros. Le trou d’air sur le titre constitue à son sens une opportunité d’achat pour les investisseurs de long terme. Pour Citi, les risques associés au lancement de nouveaux jeux sont plus faibles que prévu, et la valorisation des actions Ubisoft est attractive. Les perspectives sont jugées solides à horizon 2022. De son côté, Société générale, qui dénonce la hausse attendue des coûts de marketing et de R&D sur l’exercice 2022, a réduit ses estimations de bénéfice par action de 9,5% en moyenne sur la période 2022-2024.

"Rien ne va plus pour l'action de l'éditeur de jeux vidéo français. En seulement deux mois, c'est 25% de la capitalisation boursière d’Ubisoft qui s'est évaporée”, relève Nicolas Chéron, analyste marchés chez Surperformance. Même en prenant du recul en données hebdomadaires, “il est compliqué de cadrer ce dossier très erratique, mais une zone d'intérêt ressort néanmoins autour des 62 euros”, souligne l’expert. En effet, ce pivot clé a été travaillé à maintes reprises, fin 2017, début et fin 2018, début 2019 et 2020.

>> A lire aussi - Des cadres d’Ubisoft accusés de harcèlement sexuel et de violence

Aussi, les opérateurs “pourraient y scruter une éventuelle réaction”, juge-t-il. “Scruter plutôt que de se ruer, et "éventuelle" seulement car la dynamique baissière est violente, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Etat empoche le pactole avec son premier bitcoin vendu aux enchères
Amazon enregistre une forte baisse de sa part de marché en France
Avion de combat européen du futur (SCAF) : pour Airbus, il faut “faire vite" avant les élections en Allemagne
Le vaccin Covid-19 de Sanofi “utile dans tous les cas”, les variants en ligne de mire
EDF : le chantier du réacteur EPR de Flamanville face à de nouveaux déboires