La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 721,92
    -23,48 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 986,77
    +136,77 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1950
    +0,0033 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 676,51
    +2 183,07 (+4,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,28
    +53,29 (+4,12 %)
     
  • S&P 500

    4 144,95
    +16,96 (+0,41 %)
     

Uber chute en Bourse, ses chauffeurs du Royaume-Uni vont devenir des “travailleurs”

·1 min de lecture

Les actions Uber pourraient débuter la séance en forte baisse, à Wall Street. Au Royaume-Uni, le géant de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC) va accorder le statut de "travailleur" à ses quelques 70 000 chauffeurs dans le pays, qui étaient jusque-là des "indépendants". Ces derniers bénéficieront donc d’un salaire minimum et de congés payés dès mercredi. Cet accord trouvé avec ses chauffeurs arrive un mois après une décision qui avait grand bruit. La Cour Suprême britannique avait alors estimé que les chauffeurs Uber pouvaient être considérés comme des travailleurs.

"Notre économie doit protéger les droits des travailleurs, avoir des normes élevées et encourager les nouvelles technologies", a déclaré sur Sky News le ministre auprès des Entreprises, Kwasi Kwarteng. La loi britannique distingue le statut de travailleurs indépendants (self employed or independant worker) de celui de travailleurs salariés (worker), qui peuvent recevoir le salaire minimum et d'autres avantages, et de celui d'employés (employee), qui bénéficient d'un contrat de travail en bonne et due forme, rapporte l'AFP.

>> A lire aussi - Uber lance un nouveau service en France

L'ancien chauffeur James Farrar, qui avait été à l'origine de la bataille judiciaire contre Uber, a estimé que les mesures étaient un "pas dans la bonne direction". Mais il s'inquiète du fait que ces avantages seront attribués à partir du moment où une course est acceptée par le chauffeur, et pas dès qu'il se connecte à l'application. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : ce club de Ligue 1 va rembourser tous ses abonnés
L’État met aux enchères ses bitcoins
Demande de pétrole record en vue, avertit l'Agence internationale de l'énergie
Dépistage du Covid-19 : Novacyt lance des laboratoires de traitement mobiles
Europacorp : reprise des productions en vue, le plan de sauvegarde prolongé