Marchés français ouverture 6 h 16 min

Twitter utilise pour la première fois un tag 'média manipulé' sur une vidéo de Joe Biden retweetée par Donald Trump

La vidéo avait été vu 6 millions de fois ce lundi 9 mars 2020 dans la matinée. Elle a été montée pour faire croire à tort que Joe Biden avait accidentellement soutenu Donald Trump lors d'un meeting samedi dernier. "Excuse-moi. Nous ne pouvons que réélire Donald Trump", entend-on dans la vidéo. Mais comme le souligne CNN, la vidéo a été volontairement tronquée en supprimant tout un passage : "Excusez-moi. Nous ne pouvons que réélire Donald Trump si nous nous engageons dans ce peloton d'exécution (entre nous, ndlr). Il faut que ce soit une campagne positive." Joe Biden avait appelé à la fin des "attaques négatives" lors de son premier débat avec le sénateur du Vermont Bernie Sanders.

A lire aussi — Twitter compte désormais 152 M d'utilisateurs qui peuvent lui faire gagner de l'argent

Interrogée par The Verge, la porte-parole de Twitter, Catherine Hill, a confirmé dans un email au site spécialisé que "ce tweet a été utilisé sur la base de notre politique sur les médias manipulés et les spams". Selon le Washington Post, le réseau social a mis en place au début du mois une politique en matière de manipulation et de spams, passant notamment par l'ajout sur d'un tag sur des tweets contenant des médias qualifiés de manipulés ou supprimant artificiellement des informations.

"Nous définissons la manipulation de la plateforme comme l'utilisation de Twitter pour des actions effectuées en masse, ou de manière agressive ou trompeuse, qui induisent les utilisateurs en erreur et/ou perturbent leur expérience", écrit la plateforme. Vous pouvez retrouver la politique de Twitter à ce sujet ici. Si Twitter a décidé d'agir publiquement au regard de sa politique, l'équipe de Joe Biden reproche à Facebook de ne pas en avoir fait de même. "Facebook se soucie avant tout de l'argent et, à cette fin, ils sont prêts à servir de l'un des moyens les plus efficaces au monde pour répandre des mensonges ignobles. C'est répugnant, et il faut le dénoncer pour ce qu'il est."

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les journées sur Terre étaient plus courtes qu'aujourd'hui à la fin de l'ère des dinosaures
Une clinique américaine va payer 1 100 $ des volontaires pour tester un vaccin contre le coronavirus
Un deuxième patient dans le monde atteint du virus du sida est déclaré guéri
Un collectif reproche à McDonald's de ne pas tenir ses promesses sur le tri des déchets
Le gendarme de la vie privée enquêterait sur Criteo et la manière dont l'entreprise collecte vos données