La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 864,71
    +1 146,49 (+3,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,07 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Twitter se préparerait à lancer un forfait payant

·1 min de lecture

Pas à pas, Twitter avance vers de nouvelles formules payantes. L'analyste Jane Manchun Wong, experte pour dénicher des infos sur les géants du web, a révélé que le plateforme de microblogging prépare une offre d'abonnement, appelée "Twitter Blue", au prix de 2,99 dollars par mois (2,50 euros). Cette option donne à ses abonnés un délai de 30 secondes avant la publication de leurs tweets, durant lequel il leur sera possible de supprimer le message, au cas où il remarquerait une faute d'orthographe par exemple.

Ce service proposerait aussi d'enregistrer les publications d'autres comptes dans un dossier "favoris" pour les retrouver plus facilement par la suite. Jane Manchun Wong précise que Twitter travaille sur un modèle d'abonnement à plusieurs niveaux, ce qui signifie que l'offre à 2,99 dollars ne serait qu'un premier palier. L'option la plus onéreuse serait de pouvoir supprimer toutes les publicités et les contenus sponsorisés de son fil d'actualité. Sollicité par la rédaction, Twitter n'a pas souhaité réagir à ces annonces.

A lire aussi : Twitter, Facebook, LinkedIn, Discord... Ces 6 applis copient Clubhouse et ses salons audio

Jack Dorsey, le PDG du groupe californien, avait déjà annoncé le 5 mai dernier qu'il comptait proposer un moyen de consulter la plateforme sans être dérangé par les réclames. Cette déclaration faisait suite à l'acquisition de la startup Scroll, un service de lecture sans pub des sites d'information. Contrairement à Adblock, l'utilisateur payait un forfait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon persiste à interdire l'utilisation de ses outils de reconnaissance faciale par la police
Un satellite a observé pour la première fois une éruption solaire
La vie détectée sur Mars pourrait être issue des laboratoires de la NASA, selon un scientifique
L'ESA organise un concours pour baptiser son futur satellite de météo spatiale
Une salle des ventes en Lorraine se lance dans les enchères d'œuvres numériques NFT