La bourse ferme dans 7 h 44 min
  • CAC 40

    6 488,12
    -1,88 (-0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 718,64
    +3,27 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0216
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 806,30
    -6,00 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    22 518,97
    -1 005,71 (-4,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,26
    -23,09 (-4,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,71
    -0,79 (-0,87 %)
     
  • DAX

    13 563,92
    +28,95 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 481,69
    -6,46 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 564,15
    -439,29 (-2,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,2089
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Twitter : l'avenir de la plateforme reste incertain, jugent les spécialistes

Des employés distraits, des clients refroidis, une direction aux mains liées et un avenir opaque : l'intérêt d'Elon Musk pour Twitter, puis ses attaques et enfin son rejet, ont mis le Petit Poucet des réseaux sociaux dans une bien mauvaise passe.

"L'idéal pour moi serait qu'il nous laisse tranquille, pour que l'on continue notre petit bonhomme de chemin", résume un employé de Twitter, qui a parlé à l'AFP sous couvert d'anonymat. Cet ingénieur évoque le départ de plusieurs salariés et surtout un "climat d'incertitude qui ne conduit pas à un état d'esprit vraiment serein". "On essaye tout de même de continuer à faire notre travail normalement, parce que les principales raisons pour lesquelles nous avons choisi de travailler pour Twitter sont intactes", tempère-t-il.

Depuis mi-avril - quand Elon Musk a manifesté son désir de racheter cette "place publique" - le réseau social subit un feu roulant d'attaques et moqueries de la part du multimilliardaire. "Le dénigrement répété de Musk vis-à-vis de Twitter et son personnel crée de l'incertitude et des délais qui nuisent à Twitter et à ses actionnaires", résumaient les avocats de l'oiseau bleu dans la plainte déposée mardi contre le patron de Tesla et SpaceX, pour le forcer à tenir son engagement de racheter la plateforme au prix convenu fin avril. Les propos de l'homme d'affaires "exposent aussi Twitter à des conséquences néfastes pour ses activités commerciales, ses employés et le prix de son action", continuaient-ils.

"Twitter traverse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Instagram annonce de nouvelles fonctionnalités pour monétiser les contenus
Intel annonce une forte augmentation de ses prix à l'automne
L’application de rencontre Tinder bientôt exclue du Google Play Store ?
Transport : un aéroport allemand réduit son planning de vols
CAC 40 : léger rebond pour la Bourse de Paris, l'indice de confiance des consommateurs scruté

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles