Marchés français ouverture 2 h 12 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 931,33
    +192,30 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0594
    +0,0032 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    20 327,28
    -389,96 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    28 487,94
    +615,80 (+2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    674,17
    +0,79 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Twitter : L'ancien président Donald Trump est débouté de sa plainte visant à réintégrer le réseau social

Non recevable : c'est ainsi qu'un tribunal californien a tranché le vendredi 6 mai la plainte que Donald Trump avait formée contre Twitter après avoir été exclu du réseau social. L'ancien président des Etats-Unis voulait pouvoir revenir sur la plateforme dont il a été banni pour incitation à la violence en janvier 2021. Le milliardaire républicain et ses co-plaignants accusent Twitter de "censure", en violation de leur droit à la liberté d'expression garanti par la Constitution américaine. Mais "les plaignants ne sont pas en position de force", explique le juge californien James Donato, car "Twitter est une entreprise privée, et 'le Premier amendement ne s'applique qu'aux restrictions à la parole imposées par le gouvernement' (...)".

Le règlement de la plateforme "donne la permission contractuelle à Twitter d'agir comme il le souhaite pour n'importe quel compte ou contenu, quelle que soit la raison, et même sans raison", ajoute-t-il. Donald Trump a été banni des grands réseaux (Twitter, Facebook, YouTube) après l'assaut du Capitole par ses partisans, le 6 janvier 2021, qu'il est accusé d'avoir encouragé. Les plateformes avaient justifié leur décision par le risque de nouvelles incitations à la violence.

Avant d'être évincé de Twitter, l'ancien chef d'Etat y comptait quelque 89 millions d'abonnés. Il s'adressait à eux tous les jours, alternant annonces présidentielles et attaques contre ses ennemis politiques. Donald Trump demandait aussi au tribunal de déclarer inconstitutionnelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les trésors de Bernard Tapie mis en vente aux enchères, les négociations de l'UE relatives à l'embargo sur le pétrole russe qui continuent... Le flash éco du jour
Guerre en Ukraine : le G7 s'engage à ne plus acheter de pétrole russe
Embargo sur le pétrole russe au sein de l'UE : les discussions difficiles continuent
Le couple touchait des allocations familiales et menait un train de vie dispendieux
Gironde : une voiture de sport à plus de 200.000 euros saisie sur un rodéo à Mérignac

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles