Marchés français ouverture 7 h 27 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 486,79
    +244,58 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 235,62
    -39,38 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    711,44
    -23,71 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Twitter, Facebook et Instagram bloquent temporairement le compte de Donald Trump

·2 min de lecture

Le président qui tweetait plus vite que son ombre ne peut plus rien poster sur les réseaux sociaux, momentanément du moins. Twitter et Facebook ont dégainé une arme que les anti-Trump n'espéraient plus : les plateformes ont temporairement bloqué le compte du président sortant, et l'ont même menacé de suspension permanente. Une mesure sans précédent décidée mercredi 6 janvier dans la foulée des violences au Capitole par les partisans du milliardaire républicain.

Facebook a suspendu le compte du président sortant "jusqu'à nouvel ordre", a déclaré son PDG Mark Zuckerberg dans un post jeudi 7 janvier. Ce dernier a ajouté que "les risques de permettre au président de continuer à utiliser [son] service pendant cette période étaient tout simplement trop importants". Il a ajouté que Facebook prolongerait l'interdiction "pendant au moins deux semaines jusqu'à ce que la transition pacifique du pouvoir aux Etats-Unis soit terminée".

À lire aussi — Trump redeviendra un utilisateur normal de Twitter le 20 janvier et pourra se faire bannir

Donald Trump tente depuis des mois de jeter le discrédit sur la présidentielle du 3 novembre dernier, et n'a pas cessé de dénoncer des élections "truquées". Il avait prévenu qu'il tenterait d'empêcher le Congrès de certifier officiellement mercredi la victoire de Joe Biden, et certains de ses partisans l'ont pris au mot, envahissant l'assemblée dans un climat insurrectionnel. Twitter a retiré trois tweets du président, dont une vidéo où il appelait les manifestants à "rentrer chez eux" mais où il déclarait aussi sans preuves que l'élection avait été "volée".

C'est la première fois que Twitter enlève des posts du chef d'Etat pour des raisons autres que les droits d'auteur. D'ordinaire, elle se contente de masquer ou d'ajouter des avertissements aux messages problématiques, relevant de la désinformation ou attaquant le processus démocratique, notamment.

C'est surtout la première fois qu'elle bloque le compte à ses 88 millions d'abonnés, central dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk, l'homme aux 188 milliards de dollars, veut vendre tous ses biens pour préparer son voyage sur Mars
Le vaccin Pfizer serait efficace contre les mutations des coronavirus, suggère cette étude préliminaire
Moins d'exposants, plus d'innovations santé : le CES 2021 de Las Vegas se réinvente virtuellement
La Nasa valide la construction du télescope spatial SPHEREx, chargé d'élucider l'origine de l'univers
Elon Musk dépasse Jeff Bezos et devient l'homme le plus riche du monde