Marchés français ouverture 6 h 9 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 826,59
    -222,88 (-0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0530
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 285,72
    -563,42 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,56
    -10,50 (-2,33 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Twitter : Elon Musk visé par une plainte d'actionnaires qui l'accusent d'avoir "manipulé le marché"

Nouvel épisode dans le rachat de Twitter. Elon Musk est désormais visé par une plainte d'actionnaires qui l'accusent d'avoir manipulé le marché pour faire des économies dans son opération de rachat du réseau social. D'après les documents remis à un tribunal californien mercredi, les plaignants reprochent au patron de Tesla d'avoir retardé le moment où il révélait être monté au capital de Twitter, une obligation légale au-delà de certains seuils. Le multimilliardaire a ainsi économisé quelques 156 millions de dollars, estiment-ils, car s'il avait informé le marché dans les temps impartis, il aurait payé plus cher une partie des actions.

"En retardant la publication du montant de sa participation dans Twitter, Musk a manipulé le marché et acheté des parts à un prix artificiellement bas", assurent les avocats des investisseurs, emmenés par William Heresniak. Depuis début avril, la valeur de la plateforme en Bourse fluctue au gré des informations officielles et tweets du fantasque multimilliardaire. Quand il a annoncé avoir atteint plus de 9% du capital de Twitter le 4 avril, l'action a décollé de 25%. Il devait rejoindre le conseil d'administration (CA), et puis finalement non, avant d'annoncer son intention de racheter le groupe basé à San Francisco, pour une valeur totale de 44 milliards.

Le CA s'y est opposé, avant de céder. Elon Musk a dit suspendre l'opération, puis continuer. "Musk a fait des déclarations, envoyé des tweets et mené d'autres actions conçues pour semer le doute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Exotec, les robots made in France qui envahissent les entrepôts du monde entier
Pétrole : Londres instaure une taxe sur les géants du secteur pour lutter contre l’inflation
CAC 40 : rassurée par la Fed, la Bourse reste prudente
Salmonelle : le patron de Kinder fait son mea culpa et dresse l'"impact financier" du scandale
Frappé par le Covid et Pékin, Alibaba voit son bénéfice net s'écrouler

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles