Marchés français ouverture 7 h 6 min
  • Dow Jones

    33 596,34
    -350,76 (-1,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 014,89
    -225,05 (-2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 678,80
    -207,07 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0461
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    16 338,47
    -58,74 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,63
    +1,83 (+0,46 %)
     
  • S&P 500

    3 941,26
    -57,58 (-1,44 %)
     

Twitter : Elon Musk va rétablir dès la semaine prochaine les comptes suspendus sur la plateforme

MichaelVi/Adobe Stock

A la question, publiée mercredi 23 novembre, en forme de sondage sur le compte d'Elon Musk, de savoir si Twitter devrait proposer une "amnistie générale aux comptes suspendus à condition qu'ils n'aient pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse", 72,4% des quelque 3,16 millions de personnes ont dit "oui". "Le peuple a parlé, l'amnistie débute la semaine prochaine", a tweeté le nouveau patron du réseau jeudi 24 novembre, jour férié aux Etats-Unis pour la fête de Thanksgiving, accompagnant sa publication du message "Vox Populi, Vox Dei" ("La voix du peuple est la voix de Dieu"). C'est avec cette même expression qu'il avait, samedi, réhabilité le compte de l'ancien président américain Donald Trump, banni du réseau social après l'assaut du Capitole à Washington en janvier 2021.

Le dirigeant de Tesla et SpaceX avait pris cette décision à la suite d'une consultation similaire sur le réseau à l'oiseau bleu, une méthode à la représentativité incertaine. Une courte majorité (51,8%) des 15 millions de votants s'était exprimée en faveur d'un retour du milliardaire républicain, qui n'a pas tweeté depuis le rétablissement de son compte. Elon Musk a expliqué à maintes reprises avoir racheté Twitter parce qu'il considère la plateforme comme la "place publique numérique" essentielle à la démocratie dans le monde. L'homme le plus riche au monde juge la modération des contenus trop restrictive, mais sa vision absolutiste de la liberté d'expression fait craindre un déferlement d'abus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise énergétique : le nouveau PDG d'EDF appelle les salariés à se "mobiliser"
“Les banques françaises sont injustement critiquées”
Cybersécurité : des pirates mettent en vente les coordonnées de 500 millions d’utilisateurs de WhatsApp
Twitter : avec Elon Musk, la fin des déjeuners payés et des crevettes à la cantine pour les salariés
Défense, aérospatiale, cybersécurité... Thales innove sur tous les fronts