La bourse ferme dans 6 h 56 min
  • CAC 40

    6 637,05
    -10,26 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 920,68
    -0,59 (-0,02 %)
     
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0552
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 803,30
    +1,80 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    16 323,17
    +261,09 (+1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,04
    +11,36 (+2,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,69
    +0,23 (+0,32 %)
     
  • DAX

    14 293,26
    +28,70 (+0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,88
    -5,29 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2242
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Twitter sous Elon Musk : rare avertissement de l'agence américaine de concurrence

tashatuvango/Adobe Stock

L'acquisition tumultueuse de Twitter par Elon Musk a continué de faire des remous ce jeudi 10 novembre, avec la démission de hauts responsables du réseau social, et un rare avertissement de l'agence américaine de la concurrence (FTC). "Nous suivons les récents développements chez Twitter avec beaucoup d'inquiétude. Aucun directeur général ou entreprise n'est au-dessus de la loi", a déclaré un porte-parole de la FTC. Il a rappelé que la plateforme doit respecter certaines règles selon les termes d'un accord passé avec l'agence sur la sécurité et la confidentialité des données.

L'accord en question, révisé cette année, "nous donne de nouveaux outils pour nous assurer qu'il est respecté, et nous sommes prêts à les utiliser", a ajouté le porte-parole, en référence aux amendes conséquentes que la FTC pourrait infliger. Or de nombreux employés au fait de ces régulations ne sont plus chez Twitter. Le patron de Tesla et SpaceX a licencié la moitié des 7.500 salariés de l'entreprise californienne il y a une semaine, dix jours après l'avoir rachetée et en être devenu le seul maître à bord.

Des centaines de personnes étaient déjà parties cet été, et les démissions de cadres ont continué la semaine dernière. Jeudi, Lea Kissner, responsable de la sécurité, a annoncé son départ dans un tweet : "J'ai pris la décision difficile de quitter Twitter. J'ai eu l'opportunité de travailler avec des gens formidables et je ressens beaucoup de fierté pour le travail que nous avons accompli avec les différentes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Twitter suspend son nouveau système d'authentification après une série d'usurpations d’identité
Cyberattaque chez Thales : le groupe de hackers a mis sa menace à exécution
Luxe : Richemont affiche une perte nette de 766 millions d'euros au 1er semestre
Un groupe de hackers revendique une cyberattaque contre Conforama
Au Cannet, les mariés devront passer à la caisse avant de passer devant le maire