La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 840,74
    -179,15 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Twitter : Donald Trump va-t-il vraiment faire son grand retour sur le réseau social ?

JACQUELINE LARMA

COME BACK - Après un sondage lancé par Elon Musk, le 19 novembre, le compte Twitter de Donald Trump, suspendu depuis janvier 2021, a été réactivé

« Le peuple a parlé. Trump sera rétabli. Vox Populi, Vox Dei ». Plus d’un an et demi après la fermeture du compte Twitter de Donald Trump, ce dernier a été réactivé ce week-end. Et c’est à Elon Musk que l’ancien président américain peut dire merci. Le tout nouveau patron du réseau social a lancé un sondage sur le rétablissement de son compte, samedi, qui a récolté plus de 51 % de votes favorables sur 15 millions de participants. Si la page de l’ancien locataire de la Maison-Blanche a été remise en service dans la foulée, cette décision ne signe pas forcément son retour sur la firme à l’oiseau bleu.



Retour quelques mois plus tôt. Nous sommes le 6 janvier 2021. Le Congrès américain vient de valider quelques jours auparavant l’élection de Joe Biden comme 46e président des Etats-Unis. Dans les heures qui suivent, les partisans de Donald Trump envahissent le Capitole. Deux jours plus tard, l’ancien président américain, qui ne reconnaît pas sa défaite, annonce dans un message sur Twitter qu’il ne se rendra pas à l’investiture de son concurrent, le 20 janvier. Face au « risque de nouvelles incitations à la violence », Twitter prend la décision inédite de fermer son compte de manière permanente.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Réseaux sociaux : L’alternative de Twitter, Mastodon, est-il si libre que ça ?
Twitter : Des messages insultants Elon Musk projetés sur le siège de l’entreprise
Si Twitter s’effondre, tous les mèmes seront sauvés grâce à cet Américain