La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 250,59
    -66,53 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Twitter déploie Spaces : comment ça marche ?

ETX Daily Up
·2 min de lecture

Un an après avoir annoncé Twitter Spaces, le réseau social l'a finalement rendu accessible à tous ses utilisateurs… ou presque. Pour le moment, seuls les comptes ayant au moins 600 followers pourront se lancer dans l'aventure audio de Twitter. « Aujourd'hui, nous étendons la possibilité de créer un espace à tous les comptes ayant 600 followers ou plus sur Twitter. D'après ce que nous avons appris jusqu'à présent, ces comptes sont susceptibles de proposer une bonne expérience dans l'animation de conversations en direct en raison de leur audience existante », a déclaré la plateforme dans un communiqué de presse, ce lundi 3 mai.

Renforcement des outils de modération

En complément de ce déploiement grandeur nature, Twitter a souhaité renforcer ses outils de modération pour les salons audio. La plateforme a récemment annoncé donner la possibilité au créateur d'un espace audio de couper le micro de tous les intervenants présents, et ce, en même temps. En tant qu'hôte, vous pourrez bien évidemment bannir un intervenant, épingler des tweets dans le salon et inviter des personnes à suivre le direct. Pour les auditeurs, les actions possibles sont très limitées. Outre le fait de suivre les discussions audio, un utilisateur pourra réagir à l'aide d'emojis, demander à prendre la parole, faire la promotion de ce Space dans un tweet et en message privé, consulter les tweets épinglés dans l'espace et enfin suivre la discussion si les sous-titres sont bien activés par l'intervenant qui a la parole. « Des améliorations ont été apportées aux sous-titres en direct afin qu'ils puissent être mis en pause, personnalisés et plus précis », a précisé Twitter. 

Combien vaut votre profil Facebook ou Twitter sur le Dark Web ?

Twitter rappelle que « tout le monde peut signaler et bloquer d'autres personnes dans un espace » et pour préserver ses utilisateurs la plateforme a mis au point un système d'alarme. Désormais, un utilisateur pourra être alerté si une personne qu'il a bloquée parle déjà...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura