Marchés français ouverture 5 h 30 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 818,41
    +384,79 (+1,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,1960
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 487,78
    +146,29 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    16 401,53
    +58,28 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    384,80
    +20,20 (+5,54 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Twitter baptise ses stories 'Fleet', comme une marque de lavement intestinal américaine

·2 min de lecture

Les Fleets de Twitter ont débarqué et on ne sait pas trop quoi en penser. Mardi, la plateforme a annoncé qu'elle lançait des tweets qui disparaissaient, appelés Fleets. Ce concept fonctionne de la même manière que les stories sur Snapchat ou Instagram. Ces Fleet — qui peuvent être des textes, des photos ou vidéos — sont visibles pendant 24 heures seulement.

Selon Twitter, la nouvelle fonctionnalité sera disponible pour tous les utilisateurs à partir de mardi. La société a déjà testé les Fleet au Brésil, en Italie, en Inde et en Corée du Sud, selon Joshua Harris et Sam Haveson, respectivement directeur du design et chef de produit de Twitter. Ces derniers ont ajouté que les Fleets étaient destinés à rassurer certaines personnes que les tweets traditionnels, qui sont "publics, permanents et que la pression d'accumuler les retweets et les like" mettaient mal à l'aise.

Ce dispositif déplait déjà à certains, tant pour ses similitudes avec d'autres plateformes que pour son nom — qu'il partage avec une marque de lavement intestinal.

Quand on regarde les nouvelles mises à jour de Twitter, on comprend immédiatement pourquoi les Fleets sont comparés avec les stories Snapchat et Instagram.

Snapchat a été la première grande plateforme à miser sur ces messages éphémères qui disparaissent après avoir été visionnés. Et la mise en page de Twitter pour Fleet est remarquablement similaire aux stories d'Instagram.

Comme Instagram et Snapchat, les réponses des gens aux Fleets apparaissent sous forme de messages privés, contrairement à un tweet typique, qui peut être retweeté ou auquel on peut répondre publiquement.

Même Joshua Harris et Sam Haveson ont reconnu ces similitudes.

"Ce format peut vous sembler déjà vu", ont-ils posté mardi. "Nous avons appris que certaines personnes se sentent plus à l'aise avec ce format éphémère, car ce qu'elles disent ou affichent publiquement ne vit que pour un instant." De nombreuses personnes se sont rendues sur Twitter pour constater ces similarités. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rocket Lab réussit à récupérer son lanceur Electron, mais d'une manière différente de SpaceX
Les vaccins ne sont pas une 'solution miracle' pour le PDG de Moderna, qui appelle au respect des gestes barrières
Apple limitera bien la publicité ciblée malgré les protestations de Facebook
Un drone filme pour la première fois l'intérieur du réacteur n°5 de Tchernobyl, voici la vidéo
Youtube va mettre des publicités sur les vidéos de petits créateurs sans les rémunérer