La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 732,28
    -1 083,81 (-3,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Twitter abandonne son outil de recadrage de photos, jugé raciste

·1 min de lecture

Twitter avance dans son objectif de rendre ses outils plus éthiques. Le réseau social a établi que son algorithme qui recadre les photos est légèrement biaisé en faveur des personnes blanches et des femmes et préfère désormais se passer de cette technologie automatisée. "Les algorithmes ne conviennent pas à tout ce qui est sur Twitter", note le réseau social sur l'un de ses blogs mercredi. "Il vaut mieux que les utilisateurs décident de comment cadrer une image".

La plateforme, qui a lancé des travaux pour rendre ses systèmes d'intelligence artificielle plus éthiques, a enquêté sur les biais perçus par les utilisateurs. L'algorithme, mis en service en 2018, est conçu pour recadrer les images en fonction de ce qu'il considère comme prépondérant, afin de réduire leur taille et de moins encombrer le fil de tweets.

>> A lire aussi - La nouvelle fonctionnalité de Twitter pour soutenir ses créateurs favoris

"Des gens sur Twitter ont observé des cas où notre programme a choisi des individus blancs plutot que noirs", explique Rumman Chowdhury, directrice du logiciel. "Nous avons testé notre système sur une large base de données pour déterminer s'il y avait un problème". Les chercheurs du groupe ont trouvé qu'il y avait une différence de 4% en faveur des personnes blanches en général, et de 7% en faveur des femmes blanches par opposition aux femmes noires.

La comparaison entre les hommes et les femmes en général a révélé un écart de 8% en faveur des femmes. La société basée à San Francisco (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Risque de liquidité : définition et types
Tout savoir sur les cypherpunks, les créateurs du Bitcoin : au programme de la newsletter 21 Millions
Affaire Adidas - Crédit Lyonnais : Bernard Tapie obtient que la CJUE examine la légalité de la vente
Le Bitcoin plonge après l’offensive de la Chine
Pour Darmanin, Snapchat doit “arrêter d'être le réseau social de la drogue” et “prendre ses responsabilités”