La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1955
    +0,0037 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 737,35
    +2 064,89 (+4,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 350,42
    +56,42 (+4,36 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Quand la Twingo s’arrête, la Toyota Aygo se mue en un SUV de poche

·2 min de lecture

Plus assez rentable, la Twingo quittera la scène au moment où Toyota relancera son Aygo. Son survêtement la transformera en un mini SUV bon marché. A savourer en essence exclusivement.

Ceux qui imaginaient voir la Toyota Aygo se convertir à la traction électrique en seront quittes pour leurs frais. Ce type de mécanique a été jugé trop coûteux par le constructeur japonais, qui se range à l’opinion de ses partenaires Peugeot et Citroën, résolus à ne pas lancer d’électrique plus petite que leurs 208 et C3. Mais alors que Peugeot et Citroën s’apprêtent à mettre fin à la carrière de leurs petites 108 et C1, Toyota fait le pari de relancer son Aygo. Elle sera donc la seule des trois sœurs siamoises assemblées dans la même usine, en République tchèque, à connaître une refonte complète, l’an prochain.

Cette décision avait été confirmée au tout début du mois de mars, lorsque Toyota diffusait des illustrations de la plateforme technique retenue pour la remplaçante de l’Aygo. La nouvelle du jour, en ce 17 mars, est la découverte de la physionomie joviale de la Toyota Aygo X Prologue, une étude de style qui semble tellement proche du modèle de série qu’il est permis d’y voir les traits de la prochaine Aygo. La lettre X atteste du changement de registre, la petite citadine fluette gagnant du muscle pour se donner l’allure d’un faux baroudeur (3,70 mètres de long, soit 5 mm de plus que le modèle actuel). Une réalisation qui porte la patte du studio de style européen de Toyota ED², basé près de Nice, à Sophia-Antipolis.

Toyota ne renonce pas au segment A du marché, celui de la Twingo et de la Panda

Plus surprenante encore que la décision de Toyota de maintenir sa présence sur le segment A du marché est celle de baser la prochaine Aygo sur la plate-forme type GA-B de ses grandes sœurs Yaris et Yaris Cross, vedettes du segment B. Une solution qui ne semble pas très bon marché, à première vue.

Toujours plus contraignantes, les normes de pollution renchérissent trop le prix de la mini citadine. Leur respect implique le recours à des solutions techniques de plus en plus sophistiquées, qui poussent le tarif des Twingo, Up et Karl dangereusement près de celui de leu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Pourquoi Toyota persiste dans la petite voiture quand Renault renonce à la TwingoLa Toyota Yaris "made in France" est la Voiture de l'année 2021Toyota Yaris Hybride : la voiture de l'année 2021 à l'essaiMieux que la voiture à émission nulle, la Toyota Mirai qui purifie l’airToyota Mirai : la limousine à hydrogène à l'essai