La bourse ferme dans 4 h 9 min
  • CAC 40

    6 229,09
    +20,51 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 990,36
    +14,08 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    33 730,89
    +53,62 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 747,60
    +11,30 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    52 162,11
    -1 806,93 (-3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,92
    -14,86 (-1,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,99
    -0,16 (-0,25 %)
     
  • DAX

    15 255,05
    +45,90 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    6 966,68
    +27,10 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    13 857,84
    -138,26 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 124,66
    -16,93 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • GBP/USD

    1,3778
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Tweets, vidéos, œuvres d'art : les NFT, ces objets numériques qui s'arrachent aux enchères

·1 min de lecture

Si vous vous retrouviez un jour avec un peu plus de deux millions d'euros à dépenser, vous pourriez vous offrir une villa sur les hauteurs de Saint-Tropez, ou bien une voiture de sport, au choix Bugatti ou Lamborghini. Mais vous pourriez aussi acheter… un tweet ! 2,5 millions de dollars (2,1 millions d'euros), c'est le montant de l'enchère la plus élevée actuellement sur le site Valuables pour acquérir le tout premier tweet de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter. Une somme délirante pour quelques mots écrits sur un réseau social ("Je crée mon compte Twitter") mais un symbole de l'ascension fulgurante des NFT, les "non fungible tokens", des objets numériques vendus comme des œuvres d'art.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les "non fungible tokens" ou "jetons non fongibles" sont une sorte de tampon virtuel apposé sur les objets numériques grâce à la blockchain, la technologie qui supporte les crypto-monnaies comme le bitcoin. Elle fonctionne comme un certificat de traçabilité inaltérable qui garantit que l'objet acheté est bien l’original, unique et irremplaçable, et non une des nombreuses copies diffusées sur le web. Ce marché, né en 2017, connaît depuis quelques semaines un boom inédit. Selon l'Atelier BNP Paribas, filiale de la banque spécialisée dans les nouvelles technologies, le montant des transactions de NFT a atteint 250 millions de dollars en 2020, contre 63 millions en 2019.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une œuvre d...


Lire la suite sur Europe1