Marchés français ouverture 1 h 13 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 196,29
    +170,83 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1656
    +0,0038 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    25 718,82
    +309,07 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    53 588,14
    -260,66 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,41
    +7,77 (+0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Turquie : la livre plonge après l’abaissement du taux d’intérêt, un geste “incroyable” de la banque centrale !

·1 min de lecture

La Banque centrale de Turquie sabre son taux directeur... et plonge la livre turque dans la tourmente (-1,6% face à l'euro). Elle a abaissé d'un point son principal taux directeur, de 19% à 18%, conformément au souhait du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s'oppose aux taux d'intérêt élevés. La baisse du taux directeur de la banque centrale est contraire aux attentes du marché et intervient après cinq mois durant lesquels il est resté inchangé en Turquie. La livre turque s'échangeait à 8,75 livres pour un dollar et à 10,26 livres pour un euro jeudi après-midi.

"Absolument incroyable. La banque centrale prend un risque énorme pour la macro stabilité financière et baisse le taux directeur de 100 points de base (d'un point de pourcentage) malgré l'inflation en hausse. Erdogan obtient ce qu'il veut. La livre turque est incroyablement vulnérable maintenant", a réagi sur Twitter Timothy Ash, analyste à BlueBay Asset Management. Le gouverneur de la banque centrale turque, Sahap Kavcioglu, avait déjà donné début septembre des signes d'une éventuelle baisse du taux.

>> A lire aussi - Turquie : Erdogan dénonce les "mensonges" et la "trahison" de l’opposition sur les réserves de la banque centrale

La hausse des taux est l'un des principaux instruments permettant de lutter contre l'inflation qui, à plus de 19%, est l'une des plus élevées du monde. Cependant, le président turc Recep Tayyip Erdogan est hostile à des taux d'intérêt élevés qu'il voit comme un frein à la croissance. A rebours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rohingyas : voir Facebook "se draper dans le manteau du droit à la vie privée est empli d'ironie" selon un juge, qui lui ordonne de publier des archives
Coup dur pour l’iPhone d’Apple, l’UE veut un chargeur smartphone universel !
Bourse, Crypto, énergie, immobilier, métaux… quels placements pour le (très) long terme ? : le conseil Bourse du jour
La SNCF va lancer de nouveaux trains low-cost Ouigo au printemps 2022
Covid-19 : le patron de Moderna évoque la fin de la pandémie "dans un an"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles