Marchés français ouverture 1 h 39 min
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    30 138,33
    -101,73 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1704
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 546,46
    +337,68 (+1,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 411,29
    -1 619,93 (-4,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 055,85
    -45,67 (-4,15 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     

Tunisie : les dates-clés depuis la chute de Ben Ali en janvier 2011

·1 min de lecture
10 ans après la chute du régime de Ben Ali, une partie de la population a marqué son approbation de la décision du président Kais Saïed de s'appuyer sur l'article 80 de la Constitution pour s'octroyer le pouvoir exécutif et geler les travaux du Parlement dont les députés ont vu leur immunité levée. 
10 ans après la chute du régime de Ben Ali, une partie de la population a marqué son approbation de la décision du président Kais Saïed de s'appuyer sur l'article 80 de la Constitution pour s'octroyer le pouvoir exécutif et geler les travaux du Parlement dont les députés ont vu leur immunité levée.

Seul pays à avoir poursuivi sa démocratisation à la suite du Printemps arabe, la Tunisie a vécu, depuis que Zine el Abidine Ben Ali a été chassé du pouvoir après un soulèvement qui a donné le coup d'envoi aux révoltes du Printemps arabe, plusieurs périodes qui éclairent la situation telle qu'elle est aujourd'hui.

Coup d?Etat constitutionnel en Tunisie ?

- 14 janvier 2011 : la "Révolution du jasmin"

Ce jour-là, Zine el Abidine Ben Ali fuit pour l'Arabie saoudite après 23 ans de règne sans partage, à l'issue d'une révolte populaire réprimée dans le sang, devenant le premier dirigeant arabe à quitter le pouvoir sous la pression de la rue. La contestation avait été déclenchée par l'immolation par le feu en décembre d'un jeune vendeur ambulant Mohamed Bouazizi, de Sidi Bouzid (centre-ouest), excédé par la pauvreté et les humiliations policières. Le président déchu, qui a été condamné par contumace de nombreuses fois pour homicide, torture et corruption, est décédé à 83 ans en 2019 en exil en Arabie saoudite.

À LIRE AUSSITunisie : la démocratie ébranlée

- 23 octobre 2011 : la Victoire d'Ennahdha

Le mouvement islamiste Ennahdha, légalisé en mars, remporte 89 des 217 sièges de l'Assemblée constituante lors des premières élections libres de l'histoire du pays. En décembre, Moncef Marzouki, militant de gauche, est élu chef de l'Etat par l'Assemblée constituante. Hamadi Jebali, numéro deux d'Ennahdha, forme le gouvernement.

- Avril 2012 : les premiers espoirs déçus

Des affro [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles