La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 346,02
    +571,65 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Il tue sa petite-amie et écrit une terrible inscription sur son corps

·1 min de lecture

Daniel Smith, 41 ans, était en couple avec Imogen, une jeune mère de famille de 29 ans. Cette dernière a été retrouvée dans un appartement de Oldham (Angleterre), en mars dernier, trois semaines après avoir été battue et poignardée à mort. Daniel, son compagnon du moment, vient d'être reconnu coupable de son meurtre et écope de 17 ans de prison minimum.

Daniel était alcoolique, et avait des antécédents de comportement violent et abusif envers les femmes, comme l'ont affirmé ses anciennes compagnes devant le tribunal. En février dernier, Imogen envoie d'abord un texto à son ex petit-ami, en lui disant que Daniel est chez elle et qu'il est devenu violent. Elle écrit : "je pensais que j'allais mourir. Il m'a tellement étranglée que j'ai failli mourir, puis il a eu un couteau." Le jour-même, la jeune femme appelle également à deux reprises la police, en leur relatant les faits. Mais lorsque les forces de l'ordre arrivent à son appartement le lendemain, il est trop tard. Le 19 février, les agents repartent bredouillent. Imogen ne leur ouvre pas la porte, et pour cause : elle est morte.

Des aveux terribles inscrits sur la victime

Le corps d'Imogen est découvert quatre semaines après sa mort. Et la scène est sinistre, comme le rapporte The Sun. La jeune femme est allongée sur le lit, avec de multiples coups de couteau sur le corps. L'autopsie révèle plus tard la présence d'ecchymoses sur le visage, sur la mâchoire et le cuir chevelu, et sur son cou.

Et, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

L'histoire folle du bébé le plus prématuré du monde aujourd'hui âgé d'un an
Elle quitte le pastorat pour devenir strip teaseuse et devient millionnaire
Droguée à la vodka-grenadine puis brûlée : le compagnon d'Aline Sepret sera jugé pour assassinat
Le terrible sort d'une jeune fille portée disparue depuis 6 mois, dont le corps a enfin été retrouvé
Delphine Jubillar : pourquoi son mari a-t-il engagé trois avocats ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles