Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 694,21
    -84,90 (-0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 405,26
    -12,61 (-0,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Trump plaide non coupable de tentative de manipulation de l'élection de 2020 en Géorgie

REUTERS

Une stratégie prévisible. Donald Trump plaide non coupable dans le quatrième dossier pénal pour lequel est poursuivi le magnat, qui brigue de nouveau la Maison Blanche et reste le favori pour les primaires républicaines.

M. Trump et 18 autres personnes, dont son ancien avocat Rudy Giuliani, ont été inculpés mi-août de tentatives illicites d'obtenir l'inversion du résultat de l'élection de 2020, remportée dans cet Etat-clé par l'actuel président démocrate Joe Biden.

Des peines qui prévoient de cinq à vingt ans de prison

La loi sur la délinquance en bande organisée, utilisée par la procureure dans ce dossier, prévoit des peines de cinq à vingt ans de prison.

PUBLICITÉ

Dans ce dossier, Donald Trump a dû se rendre la semaine dernière dans une prison d'Atlanta pour être fiché, une première pour un ancien président américain. Il y a été soumis à une prise de photo d'identité judiciaire avant de rapidement repartir.

Le septuagénaire est en outre accusé à New York de paiements suspects à une ancienne actrice de films X, et par la justice fédérale de pressions électorales lors de la présidentielle de 2020 ainsi que de gestion négligente de documents confidentiels après son départ de la Maison Blanche.

L'ancien président a plaidé non coupable dans toutes ces affaires.

À lire aussi T-shirts et autres goodies : le « mugshot » de Trump génère déjà un business florissant


Lire la suite sur ParisMatch