La bourse est fermée

Trump consterne ses alliés de l'Otan avec ses exigences financières

1 / 2

Trump consterne ses alliés de l'Otan avec ses exigences financières

Le président américain veut que les autres pays de l'organisation portent à 4% de leur PIB leurs dépenses de défense, un objectif qui semble irréalisable.

Le président des États-Unis Donald Trump a consterné ses alliés de l'Otan ce mercredi en leur demandant de faire passer à terme à 4% de leur PIB  leurs dépenses de défense.
    
Le locataire de la Maison Blanche américain, arrivé très remonté à Bruxelles, avait ouvert les hostilités avant même le début du sommet en s'en prenant avec une virulence inédite à Berlin.
    
"L'Allemagne est complètement contrôlée par la Russie (...) elle est prisonnière de la Russie", avait-il lancé dans une salve d'une rare violence dans ce genre de rendez-vous entre alliés.
    
En séance plénière, il a ensuite insisté pour que les alliés respectent l'engagement pris en 2014 de consacrer 2% de leur PIB à leur dépenses de Défense en 2024 puis leur a demandé de porter ces dépenses à 4% de leur PIB, selon l'exécutif américain.
    
La déclaration commune adoptée mercredi par les dirigeants de l'Alliance ne fait aucune mention de cette demande.
    
"Donald Trump a commencé par dire qu'il avait beaucoup d'estime pour les Européens et, deux secondes plus tard, il a lancé son discours sur le partage du fardeau pour les dépenses de défense", a expliqué à l'AFP le chef de la diplomatie luxembourgeoise Jean Asselborn, évoquant les 4%. "Cette approche comptable est un peu absurde", a-t-il ajouté.
    
"L'OTAN n'est pas un marché où l'on peut acheter la sécurité", a renchéri le président de la...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi