Marchés français ouverture 3 h 18 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 744,24
    +16,14 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,1832
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 150,16
    -54,53 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    34 152,67
    +578,01 (+1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,46
    +18,56 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Truist annonce les résultats du deuxième trimestre 2021

·9 min de lecture

Un bénéfice GAAP de 1,6 milliard de dollars, soit 1,16 dollar par action diluée

Un bénéfice ajusté de 2,1 milliards de dollars, soit 1,55 dollar par action diluée

Les résultats reflètent une combinaison d'activités diversifiées, de solides revenus de commissions et une bonne gestion des dépenses

L'excellente qualité du crédit et l'amélioration des conditions économiques sont à l'origine des provisions négatives

Le capital et les liquidités restent solides

CHARLOTTE, N.C., 19 juillet 2021 /PRNewswire/ -- Truist Financial Corporation (NYSE: TFC) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre de 2021.

Le revenu net disponible pour les actionnaires ordinaires s'est élevé à 1,6 milliard de dollars, soit une hausse de 73 % par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière. Le bénéfice par action ordinaire diluée s'est élevé à 1,16 $, ce qui représente également une augmentation de 73 % par rapport à la même période de l'année précédente. Les résultats du deuxième trimestre ont produit un rendement annualisé de l'actif moyen (ROA) de 1,28 %, un rendement annualisé des capitaux propres moyens des actionnaires ordinaires (ROCE) de 10,1 % et un rendement annualisé des capitaux propres tangibles des actionnaires ordinaires (ROTCE) de 18,9 %.

Le bénéfice net ajusté disponible pour les actionnaires ordinaires était de 2,1 milliards de dollars, soit 1,55 $ par action diluée, à l'exclusion des charges liées à la fusion et à la restructuration de 297 millions de dollars (228 millions de dollars après impôts), des dépenses d'exploitation supplémentaires liées à la fusion de 190 millions de dollars (146 millions de dollars après impôts) et des contributions caritatives de 200 millions de dollars (153 millions de dollars après impôts). Les résultats ajustés ont produit un ROA annualisé de 1,69 %, un ROCE annualisé de 13,5 % et un ROTCE annualisé de 24,7 %. Le bénéfice ajusté par action diluée a augmenté de 89 % par rapport à l'année précédente et de 31 % par rapport au premier trimestre 2021.

« Truist a produit un bénéfice ajusté record pour le deuxième trimestre, grâce à une provision négative pour pertes sur prêts et à de solides revenus de commissions, notamment des commissions d'assurance record, des revenus de gestion de patrimoine, des commissions liées aux cartes et aux paiements et des revenus liés à l'immobilier commercial », a déclaré le président-directeur général, Kelly S. King. « En plus de cette solide performance, au début du mois, nous avons conclu avec succès l'acquisition de Constellation Affiliated Partners par le biais de notre filiale d'assurance CRC Group. Cette acquisition est la huitième du CRC au cours des 18 derniers mois et fait plus que doubler notre entreprise de spécialités et de programmes. Cette acquisition fait du CRC l'un des plus importants gestionnaires de programmes en Amérique du Nord et continue de stimuler la croissance de notre plus importante activité génératrice de revenus d'honoraires. »

« Nous avons également été ravis d'annoncer les résultats du processus de test de résistance du CCAR en juin. Truist a été l'un des plus performants par rapport à nos pairs soumis au processus, avec le deuxième taux de pertes sur prêts le plus bas parmi nos pairs dans le cadre du scénario de stress très défavorable. Nous avons également annoncé notre intention de proposer une augmentation de 7 % de notre dividende, qui atteindra le niveau record de 0,48 $, dans le cadre de notre mission visant à continuer à offrir un dividende stable et croissant à nos actionnaires. En outre, compte tenu de nos progrès vers une conversion réussie, de l'amélioration des perspectives économiques et des résultats positifs du CCAR, nous prévoyons d'abaisser notre objectif CET1 à court terme à environ 9,75 %, ce qui nous donne une capacité supplémentaire pour déployer du capital supplémentaire au nom de nos clients et de nos actionnaires.

« Nous avons continué à remplir notre mission de manière significative dans les communautés que nous servons. Au cours du trimestre, nous avons publié notre rapport inaugural sur la diversité des fournisseurs, qui fait état d'un impact d'un milliard de dollars pour l'année dernière, nous avons considérablement élargi notre partenariat avec Operation HOPE afin de fournir davantage d'éducation, de connaissances et d'outils pour aider davantage de personnes à se construire une vie meilleure, et nous avons contribué à hauteur de 200 millions de dollars à la Fondation Truist et au Fonds de bienfaisance Truist pour soutenir davantage le travail important d'organisations à travers nos divers marchés. »

Faits saillants des performances du deuxième trimestre 2021

  • Le bénéfice par action ordinaire diluée était de 1,16 $

  • Les recettes équivalentes à l'impôt ont atteint 5,7 milliards de dollars

  • Les frais autres que d'intérêt se sont élevés à 4,0 milliards de dollars

  • Les ratios de qualité des actifs se sont améliorés, reflétant l'amélioration des conditions économiques et la résolution efficace des actifs à problèmes

  • Les niveaux de capital et de liquidité sont restés élevés.

Présentation des bénéfices et résumé des performances trimestrielles

Pour écouter la conférence téléphonique en direct sur les résultats de Truist pour le deuxième trimestre 2021 à 8 h (heure de l'Est) aujourd'hui, veuillez appeler le 866-519-2796 et entrer le code de participant 391805. Une présentation sera utilisée lors de la conférence téléphonique sur les résultats et est disponible sur notre site web à l'adresse https://ir.truist.com/events-and-presentation. La retransmission de la conférence téléphonique sera disponible pendant 30 jours en composant le 888-203-1112 (code d'accès 391805).

La présentation, y compris une annexe réconciliant les informations non conformes aux PCGR et le résumé des performances trimestrielles de Truist pour le deuxième trimestre 2021, qui contient des tableaux financiers détaillés, sont disponibles sur https://ir.truist.com/earnings.

À propos de Truist

Truist Financial Corporation est une société de services financiers qui s'engage à inspirer et à construire des vies et des communautés meilleures. Formée par la fusion historique entre BB&T et SunTrust, Truist détient une part de marché de premier plan sur de nombreux marchés à forte croissance dans le pays. La société offre un large éventail de services, notamment dans les domaines suivants : banque de détail, banque pour les petites entreprises et banque commerciale ; gestion d'actifs ; marchés des capitaux ; immobilier commercial ; banque d'entreprise et banque institutionnelle ; assurance ; prêts hypothécaires ; paiements ; prêts spécialisés ; et gestion de patrimoine. Basée à Charlotte, en Caroline du Nord, Truist est une des 10 premières banques commerciales américaines avec un actif total de 522 milliards de dollars au 30 juin 2021. Truist Bank, membre de la FDIC. Pour en savoir plus, consultez le site Truist.com.

Les ratios de capital et le rendement des actifs pondérés en fonction des risques sont préliminaires.

Ce communiqué de presse contient des informations financières et des mesures de performance déterminées par des méthodes autres que celles conformes aux principes comptables généralement acceptés aux États-Unis d'Amérique (« PCGR »). La direction de Truist utilise ces mesures « non conformes aux PCGR » dans son analyse des performances de la société et de l'efficacité de ses opérations. La direction estime que ces mesures non conformes aux PCGR permettent de mieux comprendre les opérations en cours, d'améliorer la comparabilité des résultats avec les périodes précédentes, et de démontrer les effets des éléments importants de la période en cours. La société estime qu'une analyse significative de ses performances financières nécessite une compréhension des facteurs sous-jacents à ces performances. La direction de Truist pense que les investisseurs pourraient trouver utiles ces mesures financières non conformes aux PCGR. Ces informations ne doivent pas être considérées comme un substitut aux mesures financières déterminées conformément aux PCGR, et ne sont pas nécessairement comparables aux mesures de performance non PCGR qui peuvent être présentées par d'autres sociétés. Vous trouverez ci-dessous une liste des types de mesures non conformes aux PCGR utilisées dans le présent communiqué de presse :

  • Ratio d'efficacité ajusté - Le ratio d'efficacité ajusté n'est pas conforme aux PCGR, car il exclut les gains (pertes) sur titres, l'amortissement des actifs incorporels, les charges liées à la fusion et à la restructuration et d'autres éléments sélectionnés. La direction de Truist utilise cette mesure dans son analyse des performances de la société. La direction de Truist estime que cette mesure permet de mieux comprendre les opérations en cours et d'améliorer la comparabilité des résultats avec les périodes précédentes, ainsi que de démontrer les effets des gains et charges importants.

  • Capitaux propres tangibles et mesures connexes - Les capitaux propres tangibles et mesures connexes sont des mesures non conformes aux PCGR qui excluent l'incidence des actifs incorporels, déduction faite des impôts différés, et leur amortissement connexe. Ces mesures sont utiles pour évaluer la performance d'une entreprise de manière cohérente, qu'elle soit acquise ou développée en interne. La direction de Truist utilise ces mesures pour évaluer la qualité du capital et des rendements par rapport au risque du bilan.

  • Marge nette d'intérêts de base - La marge nette d'intérêts de base est une mesure non conforme aux PCGR qui ajuste la marge nette d'intérêts pour exclure l'impact de la comptabilité d'acquisition. Les marques de comptabilisation selon la méthode de l'acquisition et l'amortissement correspondant pour a) les titres acquis auprès de la FDIC lors de l'acquisition de la Colonial Bank et b) les prêts, dépôts et dettes à long terme de SunTrust, Susquehanna, National Penn et Colonial Bank sont exclus afin de se rapprocher des rendements payés par les clients. La direction de Truist estime que les ajustements apportés au calcul de la marge d'intérêt nette pour certains actifs et passifs acquis fournissent aux investisseurs des informations utiles sur le rendement des actifs productifs de Truist.

  • Bénéfice dilué par action ajusté - Le bénéfice dilué par action ajusté n'est pas conforme aux PCGR, car il exclut les charges liées à la fusion et à la restructuration et d'autres éléments sélectionnés, nets d'impôts. La direction de Truist utilise cette mesure dans son analyse des performances de la société. La direction de Truist estime que cette mesure permet de mieux comprendre les opérations en cours et d'améliorer la comparabilité des résultats avec les périodes précédentes, ainsi que de démontrer les effets des gains et charges importants.

  • Ratios de performance - Les ratios de performance ajustés, y compris le rendement ajusté de l'actif moyen, le rendement ajusté des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires et le rendement ajusté des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires tangibles, ne sont pas conformes aux PCGR, car ils excluent les charges liées à la fusion et à la restructuration, certains éléments et, dans le cas du rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires tangibles, l'amortissement des actifs incorporels. La direction de Truist utilise ces mesures dans son analyse des performances de la société. La direction de Truist estime que ces mesures permettent de mieux comprendre les opérations en cours et d'améliorer la comparabilité des résultats avec les périodes précédentes, ainsi que de démontrer les effets des gains et charges importants.

  • EBITDA ajusté des holdings d'assurance - L'EBITDA est une mesure de la rentabilité d'exploitation non conforme aux PCGR qui est calculée en ajoutant au bénéfice net les intérêts, les impôts et les amortissements. La direction de Truist ajoute également les charges liées à la fusion et à la restructuration, les dépenses d'exploitation supplémentaires liées à la fusion, et d'autres éléments choisis. La direction de Truist utilise cette mesure dans son analyse du segment des holdings d'assurance de la société. La direction de Truist estime que cette mesure permet de mieux comprendre les opérations en cours et d'améliorer la comparabilité des résultats avec les périodes précédentes, ainsi que de démontrer les effets des gains et charges importants.

  • Provision pour pertes sur prêts et baux et marque de la juste valeur non amortie en pourcentage des prêts et baux bruts - La provision pour pertes sur prêts et baux et la marque de la juste valeur non amortie en pourcentage des prêts et baux bruts est une mesure des réserves de crédit qui n'est pas conforme aux PCGR et qui est calculée en ajustant le ALLL et les prêts et baux détenus à des fins d'investissement par la marque de la juste valeur non amortie. La direction de Truist utilise ces mesures pour évaluer la capacité d'absorption des pertes.

Un rapprochement de chacune de ces mesures non-GAAP avec la mesure GAAP la plus directement comparable est inclus dans l'annexe de la présentation des résultats du deuxième trimestre 2021 de Truist, disponible sur https://ir.truist.com/earnings.

Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995, concernant la situation financière, les résultats des opérations, les plans d'affaires et les performances futures de Truist. Des mots tels que « anticipe », « croit », « estime », « attend », « prévoit », « a l'intention », « planifie », « projette », « peut », « sera », « devrait », « pourrait » et d'autres expressions similaires sont destinés à identifier ces déclarations prospectives.

Les déclarations prospectives ne sont pas basées sur des faits historiques mais représentent plutôt les attentes et les hypothèses de la direction concernant les activités de Truist, l'économie et d'autres conditions futures. De telles déclarations impliquent des incertitudes, des risques et des changements de circonstances inhérents qui sont difficiles à prévoir. En tant que tel, les résultats actuels de Truist peuvent être matériellement différents de ceux envisagés par des déclarations prospectives. Bien qu'il n'y ait aucune garantie que la liste des risques et incertitudes ou des facteurs de risque soit complète, les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux envisagés par les énoncés prospectifs comprennent ce qui suit, sans s'y limiter, ainsi que les risques et incertitudes plus amplement discutés à la rubrique 1A-Facteurs de risque dans notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31 décembre 2020 et dans les dépôts ultérieurs de Truist auprès de la Securities and Exchange Commission :

  • les risques et les incertitudes liés à la fusion de Heritage BB&T et de Heritage SunTrust, y compris la capacité à intégrer avec succès les sociétés ou à réaliser les avantages prévus de la fusion ;

  • les dépenses liées à la fusion et à l'intégration de Heritage BB&T et de Heritage SunTrust ;

  • l'attrition des dépôts, la perte de clients ou la perte de revenus à la suite de fusions ou d'acquisitions réalisées peuvent être plus importantes que prévu ;

  • la pandémie de COVID-19 a perturbé l'économie mondiale et a eu un impact négatif sur la situation financière et les résultats d'exploitation de Truist, notamment par une augmentation des dépenses, une réduction des revenus de commissions et de la marge d'intérêt nette, et une augmentation de la provision pour pertes sur créances ; bien que les conditions se soient améliorées aux États-Unis, une aggravation de la pandémie, qu'elle soit due à de nouvelles variantes du coronavirus ou à d'autres facteurs, pourrait réintroduire ou prolonger ces impacts négatifs et également avoir un effet négatif sur la position de Truist en matière de capital et de liquidité ou sur le coût du capital, compromettre la capacité des emprunteurs à rembourser les prêts en cours, provoquer une fuite des dépôts et déprécier le goodwill ou d'autres actifs ;

  • Truist est soumise au risque de crédit en prêtant ou en s'engageant à prêter de l'argent et peut avoir un risque de crédit plus élevé et des pertes de crédit plus importantes dans la mesure où les prêts sont concentrés par type de prêt, segment d'industrie, type d'emprunteur ou localisation de l'emprunteur ou de la garantie ;

  • les changements dans l'environnement des taux d'intérêt, y compris le remplacement du LIBOR comme référence des taux d'intérêt et les taux d'intérêt potentiellement négatifs, qui pourraient avoir un effet négatif sur les revenus et les dépenses de Truist, la valeur des actifs et des obligations, et la disponibilité et le coût du capital, les flux de trésorerie et les liquidités ;

  • l'incapacité d'accéder à des financements à court terme ou à des liquidités, la perte de dépôts de clients ou des changements dans les notations de crédit de Truist, ce qui pourrait augmenter le coût du financement ou limiter l'accès aux marchés de capitaux ;

  • les fonctions de surveillance de la gestion du risque peuvent ne pas identifier ou traiter les risques de manière adéquate, et la direction peut ne pas être en mesure de gérer efficacement le risque de crédit ;

  • les risques résultant de l'utilisation intensive de modèles dans les activités de Truist, qui peuvent avoir un impact sur les décisions prises par la direction et les régulateurs ;

  • l'incapacité à mettre en œuvre des plans stratégiques ou opérationnels, y compris la capacité à mener à bien ou à intégrer des fusions et des acquisitions ;

  • une concurrence accrue, y compris de la part (i) de concurrents nouveaux ou existants qui pourraient disposer de ressources financières plus importantes ou être soumis à des normes réglementaires différentes, et (ii) de produits et services offerts par des sociétés de technologie financière non bancaires, peut réduire la clientèle de Truist, amener Truist à baisser les prix de ses produits et services afin de maintenir sa part de marché ou avoir un impact négatif sur les activités ou les résultats d'exploitation de Truist ;

  • l'incapacité à maintenir ou à améliorer la position concurrentielle de Truist en ce qui concerne les nouveaux produits, services et technologies, que ce soit parce qu'elle ne parvient pas à anticiper les attentes des clients ou parce que ses développements technologiques ne donnent pas les résultats escomptés ou n'obtiennent pas l'acceptation du marché ou l'approbation réglementaire ou pour d'autres raisons, peut faire perdre à Truist des parts de marché ou lui faire encourir des dépenses supplémentaires ;

  • une opinion publique négative, qui pourrait nuire à la réputation de Truist ;

  • un examen accru des pratiques de vente aux consommateurs de Truist, de ses pratiques de formation, de la conception et de la gouvernance de la rémunération incitative ;

  • des questions réglementaires, des litiges ou d'autres actions en justice, qui peuvent entraîner, entre autres, des coûts, des amendes, des pénalités, des restrictions sur les activités commerciales de Truist, une atteinte à la réputation, une publicité négative ou d'autres conséquences négatives ;

  • l'évolution des normes législatives, comptables et réglementaires, notamment en ce qui concerne les exigences en matière de capital et de liquidité, et les résultats des examens réglementaires, peuvent avoir un effet négatif sur la situation financière et les résultats d'exploitation de Truist ;

  • les politiques monétaires et fiscales du gouvernement fédéral et de ses agences pourraient avoir un effet négatif important sur la rentabilité ;

  • les politiques et processus comptables exigent de la direction qu'elle fasse des estimations sur des questions qui sont incertaines, y compris la dépréciation potentielle de l'écart d'acquisition s'il y a une période prolongée de baisse de la valeur marchande des actions de Truist et si des conditions économiques défavorables sont maintenues pendant une certaine période ;

  • les conditions économiques ou commerciales générales, que ce soit au niveau mondial, national ou régional, peuvent être moins favorables que prévu, et l'instabilité des questions géopolitiques mondiales ou la volatilité des marchés financiers pourraient entraîner, entre autres, un ralentissement de la croissance des dépôts ou des actifs, une détérioration de la qualité du crédit ou une réduction de la demande de crédit, d'assurance ou d'autres services ;

  • les risques liés à la création et à la vente de prêts hypothécaires, y compris les demandes de rachat et d'indemnisation des acheteurs liées aux déclarations et garanties sur les prêts vendus, qui pourraient entraîner une augmentation du montant des pertes pour les rachats de prêts ;

  • les risques liés au rôle de Truist en tant que gestionnaire de prêts, y compris une augmentation de la portée ou des coûts des services que Truist doit fournir sans augmentation correspondante des frais de gestion, ou une violation des obligations de Truist en tant que gestionnaire ;

  • Le succès de Truist dépend de l'embauche et de la fidélisation du personnel clé, et si ces personnes quittent ou changent de rôle sans être remplacées efficacement, les opérations et les activités d'intégration de Truist pourraient être affectées, ce qui pourrait être exacerbé alors que Truist continue à intégrer les équipes de gestion de Heritage BB&T et de Heritage SunTrust ;

  • les fraudes ou les fautes commises par des parties internes ou externes, que Truist ne peut peut-être pas prévenir, détecter ou atténuer ;

  • les risques de sécurité, y compris les attaques par déni de service, le piratage, les attaques d'ingénierie sociale ciblant les coéquipiers et les clients de Truist, l'intrusion de logiciels malveillants, les tentatives de corruption de données, les brèches dans le système, les cyberattaques et le vol d'identité, pourraient entraîner la divulgation d'informations confidentielles, nuire à l'activité ou à la réputation de Truist ou créer un risque juridique ou financier important ; et

  • les pannes généralisées des systèmes opérationnels, de communication ou autres, qu'ils soient internes ou fournis par des tiers, les catastrophes naturelles ou autres (y compris les actes de terrorisme et les pandémies), et les effets du changement climatique pourraient avoir un effet négatif sur la situation financière et les résultats d'exploitation de Truist, ou entraîner une perturbation importante des opérations de Truist ou de la capacité ou de la volonté des clients d'accéder aux produits et services de Truist.

Les lecteurs sont invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, qui ne sont valables qu'à la date à laquelle elles ont été faites. Sauf dans la mesure requise par la loi ou la réglementation applicable, Truist ne s'engage pas à réviser ou à mettre à jour les déclarations prospectives.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles