La bourse ferme dans 7 h 51 min
  • CAC 40

    5 551,74
    -7,83 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 606,81
    +4,40 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2180
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,90
    -5,30 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    27 355,10
    -134,62 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,03
    -1,87 (-0,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,59
    +0,32 (+0,61 %)
     
  • DAX

    13 884,10
    +10,13 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    6 681,06
    -14,01 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 159,01
    +711,16 (+2,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    +0,0023 (+0,17 %)
     

"Un truc de dingue !" : un ancien journaliste raconte sa folle soirée avec "son" Diego Maradona

franceinfo
·1 min de lecture

Après la mort de Diego Maradona mercredi 25 novembre, Albert Couriol se souvient sur franceinfo d'un des week-ends les plus fous de sa vie, passé en compagnie du "Pibe de oro". "J'ai été son chauffeur pendant trois jours", raconte l'ancien journaliste de L'Équipe et de France Football.

>> Suivez les dernières informations sur le décès de Diego Maradona dans notre direct

C'était en mai 1988. À l'époque, Diego Maradona, sacré champion du monde deux ans auparavant et alors joueur de Naples, est invité à participer au jubilé d'une autre légende du ballon rond, Michel Platini, qui tire sa révérence à Nancy. Albert Couriol, lui, est journaliste, iconographe, et il est aussi membre du Variétés Club de France, ce club pas comme les autres où les stars du foot croisent celles du show-biz et des médias. Jacques Vendroux, en tant que manager général du Variétés, est chargé d'organiser le jubilé de Michel Platini. Et il pense immédiatement à Albert Couriol pour chaperonner Diego Maradona.

"Je suis allé le chercher à l'aéroport du Bourget, se souvient-il. Il est arrivé de Naples dans la soirée, en avion privé. Il venait de jouer un match et il était accompagné de son agent, Guillermo Coppola, et d'un ami à lui." Une fois sorti de l'avion, tout le monde prend (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi