Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 831,49
    +53,39 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,73
    +0,71 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 724,80
    -2 430,20 (-3,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 320,31
    -69,09 (-4,97 %)
     
  • S&P 500

    5 484,86
    +11,63 (+0,21 %)
     

Troyes: pourquoi Kisnorbo devrait rester entraîneur, malgré les résultats désastreux et la descente en Ligue 2

Troyes: pourquoi Kisnorbo devrait rester entraîneur, malgré les résultats désastreux et la descente en Ligue 2

Patrick Kisnorbo est arrivé à Troyes fin novembre 2022, quand le monde regardait vers le Qatar et la Coupe du monde. Choix de Ferran Soriano, directeur exécutif de Manchester City (maison mère de l’ESTAC via le City Football Group), le technicien australien devait permettre à Troyes d’aller chercher le maintien en Ligue 1. Son deuxième objectif, plus abscons, était de mettre en place dans l’Aube le "City Game", un vœu pieux, probablement, au regard de la qualité de l’effectif à disposition.

Six mois plus tard, son équipe est condamnée à la relégation et Kisnorbo ne compte qu’une victoire et cinq matchs nuls... en 21 rencontres ! Pour autant, l’Australien devrait tenir bon la barre à la tête de l’ESTAC, même en Ligue 2.

Un arbitrage du City Football Group en sa faveur

En effet, proche de Soriano, le coach aura cet été la charge de reconstruire un effectif qui devrait être renouvelé à 60% au minimum avec des joueurs qu'il désire et d’autres du groupe City qui pourraient arriver en Ligue 2. Reste forcément à savoir si la greffe prendra... Rien n'est moins sûr quand on voit l’échec global des profils issus du City Football Group, qui sont arrivés dans l’Aube sans la moindre motivation et qui se sont mis en situation d’échec (Roberts, Sandler, Ante Palaversa, Marlos…).

PUBLICITÉ

Toujours est-il qu'avec un groupe renouvelé, et suite à un arbitrage du City Football Group, Patrick Kisnorbo restera en charge de l’ESTAC la saison prochaine. Pour la plus grande incompréhension (une fois de plus) du public troyen.

Article original publié sur RMC Sport