Publicité
Marchés français ouverture 2 h 6 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 742,78
    +96,67 (+0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 665,79
    +56,85 (+0,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 377,65
    -187,77 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 496,39
    +28,29 (+1,93 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Troubles du sommeil : qui consulter pour mieux dormir ?

Pexels/cottonbro studio

Les troubles du sommeil peuvent revêtir différents aspects : difficultés d’endormissement, sommeil de mauvaise qualité ou encore réveils intempestifs. Les causes des troubles du sommeil sont variées, il est donc nécessaire de consulter un médecin. Celui-ci pourra recommander un bilan de santé, pour trouver les causes de ces troubles du sommeil et les traiter efficacement.

Les troubles du sommeil touchent de nombreuses personnes. En France, d’après l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), une personne sur trois est concernée par un trouble du sommeil. Ces troubles sont variés : un endormissement très difficile, un sommeil de mauvaise qualité, ou des réveils fréquents. Chez certaines personnes, on assiste à une hypersomnie : la personne somnole au cours de la journée, alors qu’elle a passé une nuit normale. On parle également de parasomnie quand le sommeil est émaillé de phénomènes anormaux comme le somnambulisme, la somniloquie ou encore les terreurs nocturnes.

Normalement, pour avoir une bonne nuit réparatrice, le sommeil doit se diviser en 3 à 5 cycles de 90 minutes par nuit. Mais de nombreux facteurs peuvent influer sur la qualité du sommeil, et ces cycles ne sont alors plus respectés. Le stress, par exemple, peut générer des insomnies. La prise de certains médicaments, certaines pathologies (syndrome des jambes sans repos, apnées du sommeil) sont également à l’origine de troubles du sommeil. D’autres facteurs jouent sur le sommeil, comme un environnement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite