La bourse ferme dans 7 h 7 min
  • CAC 40

    6 742,51
    +3,96 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 981,76
    +17,04 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0443
    +0,0035 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 790,60
    +30,70 (+1,74 %)
     
  • BTC-EUR

    16 378,34
    +85,20 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,97
    +4,27 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,00
    +0,45 (+0,56 %)
     
  • DAX

    14 460,85
    +63,81 (+0,44 %)
     
  • FTSE 100

    7 590,85
    +17,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2126
    +0,0065 (+0,53 %)
     

Trottinette électrique: que risque-t-on si on ne s'assure pas?

©Mathias Reding / Pexels

PRATIQUE - Avoir une assurance est obligatoire pour pouvoir conduire une trottinette électrique sur la voie publique. Sans cela, vous enfreignez la loi et le code de la route!

Pour pouvoir conduire une trottinette électrique en toute légalité, vous devez être assuré. En effet, la trottinette électrique appartient à la catégorie des Engins de déplacement personnel motorisés (EDPM), tout comme les skates électriques, les hoverboards, les mono-roues ou les gyropodes (leur vitesse maximale ne doit pas excéder 25 km/h). Elle est donc régie par le code de la route.

L’obligation d’assurance pour piloter une trottinette électrique

Qu’il s’agisse d’une trottinette personnelle ou en libre-service, vous devez posséder au moins une assurance de responsabilité civile. Déjà comprise dans votre assurance habitation, vous devez l’étendre pour qu’elle couvre également vos déplacements en EDPM (parfois sans surcoût). En effet, si vous êtes responsable d’un accident au guidon de votre trottinette, cette assurance (obligatoire, rappelons-le) pourra prendre en charge les dommages physiques et matériels causés à des tiers.

Il existe également des assurances facultatives qui peuvent prendre en charge votre trottinette électrique si elle est accidentée (garantie matérielle). Il s’agit dans ce cas d’un contrat d’assurance spécifique destiné aux trottinettes électriques, mais qui peut aussi être compris dans vos contrats d’assurance auto, voire d’habitation (vérifiez les clauses de vos contrats). Les contrats facultatifs peuvent également vous protéger vous-même en cas de dommages corporels, mais aussi vous garantir contre le vol ou le vandalisme. Certains comprennent également la défense pénale et la protection juridique. Les assurances obligatoires pour trottinette électrique sont peu chères, à environ quatre euros par mois. Si vous optez pour une formule tous risques, elle peut se monter à environ quatorze euros par mois.

Sanctions en cas de non-assurance d’une trottinette électrique

L’assurance d’une trottinette électrique étant obligatoire, ne pas en posséder expose à des sanctions financières et juridiques. Vous pouvez ainsi être verbalisé et devoir:

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi