La bourse ferme dans 7 min
  • CAC 40

    7 090,41
    -6,80 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,53
    -19,48 (-0,47 %)
     
  • Dow Jones

    33 919,42
    -58,66 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 940,30
    -5,30 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    21 372,74
    -446,21 (-2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,52
    -12,35 (-2,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,70
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    15 134,51
    -15,52 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 782,97
    +17,82 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    11 473,25
    -148,46 (-1,28 %)
     
  • S&P 500

    4 043,27
    -27,29 (-0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2376
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Troisième année de crise consécutive sur le marché automobile

auto-schweiz / Mot-clé(s) : Autres
Troisième année de crise consécutive sur le marché automobile
03.01.2023 / 13:42 CET/CEST

Nouvelles voitures de tourisme en décembre 2022

Berne, 3 janvier 2023

Guerre en Ukraine, crise des puces électroniques, manque de pièces: le marché automobile suisse a terminé l'année 2022, marquée par de fortes restrictions de livraison, avec une baisse de 5,3 % par rapport à l'année précédente, déjà inférieure à la moyenne. Avec 225'934 voitures de tourisme neuves, 2022 reste très en deçà du niveau habituel d'avant-crise d'environ 300'000 nouvelles immatriculations et marque la troisième année exceptionnelle consécutive après 2020 et 2021. En même temps, la part de marché des propulsions alternatives a réalisé un nouveau record en atteignant 50,8 %: un peu plus d'une voiture neuve sur deux immatriculées en 2022 était électrifiée (tout hybride, semi-hybride ou hybride rechargeable) ou roulait entièrement à l'électricité, que ce soit avec une batterie ou une pile à combustible comme source d'énergie. Avec un part de marché de 25,9 %, la moitié de ces véhicules sont des voitures électriques ou hybrides rechargeables pouvant être rechargées sur le réseau électrique. La flotte suisse de voitures neuves devient ainsi de plus en plus respectueuse du climat.

Après un faible résultat de 238'481 nouvelles immatriculations en 2021, l'année dernière a encore connu une baisse de quelque 12'500 voitures neuves. «Cette nouvelle baisse s'explique principalement par la pénurie de composants, qui a fortement perturbé la production et la livraison de nouveaux véhicules tout au long de l'année», résume Christoph Wolnik, porte-parole d'auto-suisse, en se retournant sur l'année automobile 2022. «Des puces électroniques aux matières premières en passant par les faisceaux de câbles, dont la production en Ukraine a été temporairement interrompue par l'attaque de la Russie, de nombreux produits de sous-traitance n'étaient pas disponibles de manière fiable. Cela a empêché une reprise des nouvelles immatriculations après deux ans de pandémie, tout en entraînant des délais d'attente parfois très longs pour les véhicules commandés par notre clientèle.» La situation s'est quelque peu améliorée au second semestre, mais on est encore loin de la normale, poursuit Wolnik.

Cela se reflète également dans les données du marché de décembre, dont les 24'737 nouvelles immatriculations dépassent légèrement les 24'523 mises en circulation de l'année précédente (+0,9 %). Or, le dernier mois des années 2011 à 2020 a toujours connu une moyenne d'un peu plus de 31'300 immatriculations. Pour atteindre ce niveau, il manque toujours plus de 20 % de mises en circulation. Vu la quatrième hausse mensuelle consécutive, les perspectives pour 2023 sont toutefois positives, souligne Christoph Wolnik: «Nous pensons pouvoir continuer sur cet élan dans la nouvelle année et satisfaire progressivement les nombreuses commandes ouvertes au cours des prochains mois.»

La part des véhicules rechargeables augmente à 25,9 %
2022 marque une nouvelle année record pour le nombre et la part de marché des voitures de tourisme électriques à batterie. Les 40'173 voitures électriques neuves immatriculées correspondent à une hausse de 26,2 % par rapport à l'année précédente et une part de marché de 17,8 %, après 13,3 % en 2021. Quant aux hybrides rechargeables, tant les mises en circulation (18'355, -15,8 %) que la part de marché (8,1 %, 2021: 9,1 %) ont légèrement diminué, ce qui s'explique surtout par la concentration de nombreux constructeurs sur les modèles purement électriques au vu de la pénurie des composants.

Ensemble, ces 58'528 véhicules «enfichables» représentent, pour la première fois sur une année complète, plus d'un quart des nouvelles immatriculations, soit 25,9 %. Avec 56'107 unités (+7,5 %), les hybrides non rechargeables sur le réseau représentent également près d'un quart des immatriculations, soit 24,8 %. À cela s'ajoutent 122 voitures de tourisme à gaz (-56,7 %) ainsi que 72 véhicules à hydrogène (+9,1 %). Les voitures essence représentent toujours la plus grande part de marché de 37,5 % (2021: 41,9 %) avec 84'815 premières immatriculations (-15,1 %), et les 26'286 voitures diesel neuves (-18,9 %) représentent 11,6 % (2021: 13,6 %).

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Communiqué de presse en PDF

Mises en circulation des nouvelles voitures de tourisme (CH+FL) en décembre 2022

Graphique évolution du marché automobile (CH+FL) au cours de 13 mois écoulés

Informations supplémentaires:
Christoph Wolnik, porte-parole
T 079 882 99 13
christoph.wolnik@auto.swiss


Fin du communiqué aux médias

show this
show this