Marchés français ouverture 4 h 7 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 107,98
    +89,65 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1920
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 724,59
    +166,00 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    31 765,56
    -1 025,02 (-3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,19
    -29,69 (-3,06 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Trois questions à Xavier Jaravel, lauréat du prix du meilleur jeune économiste 2021

·1 min de lecture

Xavier Jaravel recevra lundi soir le prix du meilleur jeune économiste du Cercle des économistes et du journal Le Monde, décerné chaque année à un Français âgé de 40 ans maximum. Spécialiste des questions liées à l'innovation, il a donné à l'AFP trois exemples de ses travaux, qui abordent des questions macro-économiques en exploitant des données micro-économiques d'entreprises ou d'individus.

À lire aussi — Les 10 métiers les plus recherchés par les entreprises françaises en 2021, selon Pôle Emploi

Xavier Jaravel : "On pense intuitivement que la machine remplace l'Homme. Mais pas forcément. Il y a aussi un effet sur la productivité et un effet d'échelle ; vous êtes plus compétitif grâce à votre robot, vous augmentez votre qualité, vous baissez vos prix et vos coûts de production ; en conséquence, vous pouvez aussi avoir un besoin de plus de main-d’œuvre. Les entreprises qui automatisent plus ont un emploi qui augmente par rapport à celles qui automatisent moins. C'est vrai aussi des emplois qui sont moins bien payés. Et la distribution des salaires reste en fait la même dans les entreprises qui robotisent.

Quand une industrie automatise davantage, elle préserve mieux ses emplois. L'Allemagne par exemple automatise et robotise plus que la France et pour autant elle a plus d'emplois industriels. Donc envisager une taxe sur les robots en France pourrait être contreproductif, car le consommateur achèterait toujours des produits fabriqués avec des robots, mais à l'étranger. Les entreprises (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La pépite musicale Believe, valorisée à 2 milliards d'euros, va entrer en Bourse
L'UEFA va accorder une dotation record aux équipes de football participant à l'Euro
Il est désormais possible d'investir dans le bitcoin et l'ethereum à la Bourse de Paris
Les particuliers vont pouvoir participer aux levées de fonds des entreprises cotées à la Bourse de Paris
Le déficit public français attendu à 9,4% en 2021, selon Bruno Le Maire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles