Marchés français ouverture 6 h 53 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1602
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    51 915,35
    -2 690,81 (-4,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 460,74
    -44,41 (-2,95 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Les trois quarts des aides à domicile ne sont pas satisfaites de leur salaire

·2 min de lecture

Les journées de travail sont longues, le temps partiel prédominant et les risques psycho-sociaux importants... Les aides à domicile sont nombreuses à juger que leur rémunération ne correspond pas à leurs efforts.

C'est un métier indispensable dont la rémunération semble laisser à désirer. Un quart seulement des aides à domicile estiment que leur rémunération est à la hauteur de leurs efforts, contre 35% pour les autres salariées, selon une étude de la Dares publiée vendredi 1er octobre, alors qu'un grand nombre d'entre elles vont voir leur salaire augmenter ce même jour. 

209.000 aides à domicile du secteur associatif intervenant chez les personnes âgées et handicapées bénéficient le 1er octobre d'une hausse salariale de 13% à 15% (mais pas les 160.000 employés du privé).

Disponibles pour les autres, les aides à domiciles ont, pour la moitié d'entre elles, l'impression de ne pas l'être pour leurs proches, avec des journées longues et des horaires atypiques, selon cette étude sur les "risques pyscho-sociaux chez les salariées de l'aide à domicile".

Dans ce secteur féminin à 95%, les salariées ont "un temps de travail très morcelé", des temps de repos réduits. Trois-quarts d'entre elles sont à temps partiel. La moitié n'ont pas les mêmes horaires tous les jours et 15% ne connaissent pas leurs horaires une semaine à l'avance.

Elles sont davantage amenées à travailler le weekend et les jours fériés, et 29% n'ont pas 48 heures de repos consécutives, selon la Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques du ministère du Travail. 

>> A lire aussi - Aides à domicile : les hausses de salaires fatales à certaines structures de santé ?

"Cacher leurs émotions"

Même si le temps de travail est partiel, (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Face au Covid - un an après : aides à domicile et invisibles de la crise en 1ère ligne

"La Fille au ballon" de Banksy mise aux enchères
Prix du gaz et de l'électricité : les industries demandent aussi de l’aide
Benoît Hamon quitte la vie politique mais conserve son indemnité de conseiller régional
Un pharmacien vend un déambulateur pour un prix astronomique à une octogénaire
Fin du couvre-feu à La Réunion, les discothèques vont réouvrir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles