La bourse ferme dans 6 h 16 min
  • CAC 40

    6 434,09
    -136,10 (-2,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 047,13
    -83,71 (-2,03 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1712
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 757,40
    +6,00 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    38 504,59
    -2 987,03 (-7,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 126,62
    -98,91 (-8,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    -1,19 (-1,65 %)
     
  • DAX

    15 161,41
    -328,76 (-2,12 %)
     
  • FTSE 100

    6 861,27
    -102,37 (-1,47 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3678
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Ces trois grandes villes vont pouvoir encadrer les loyers

·1 min de lecture

Trois nouvelles villes vont pouvoir instaurer l'encadrement des loyers. Jeudi 2 septembre, nos confrères de La Tribune Occitanie annonçaient que Montpellier avait obtenu le feu vert de l'Etat pour expérimenter le dispositif pendant cinq ans. Tout comme la ville gérée par le socialiste Michaël Delafosse, Lyon et Bordeaux vont également pouvoir mettre en place l'encadrement des loyers, annonce la ministre chargée du Logement Emmanuel Wargon au Figaro.

Depuis la loi Elan de 2018, c'est le gouvernement qui doit donner son aval pour la mise en place d'un tel dispositif. Et dans le cas des trois nouvelles villes qui rejoignent Paris et Lille, l'Etat a estimé que leur attractivité avait fait fortement grimper les loyers depuis 2017 : +23% à Lyon, +10% à Bordeaux et +4% à Montpellier. La mise en place est prévue entre le début et la mi-mai. Les préfets devront fixer un loyer plafond que les propriétaires ne pourront pas dépasser de plus de 20%, rappelle Le Figaro.

>> A lire aussi - L'encadrement des loyers pas vraiment respecté à Paris

"Je suis favorable à l’encadrement des loyers. Ce dispositif n’est pas 'la' solution pour régler la hausse des loyers, mais il est nécessaire en cas d’envolée des loyers", défend Emmanuelle Wargon, qui devrait déposer un amendement au projet de loi "Simplification" fixant une date de dépôt de nouvelles candidatures. La ministre chargée du Logement souhaite également prolonger jusqu'en 2026 l'encadrement des loyers qui devait prendre fin en 2023.

>> A lire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : encore des records de taux, les dossiers fragiles en profitent largement
APL : tous les allocataires en contrat d’alternance bénéficient désormais d’un coup de pouce
Achat immobilier : quel budget devez-vous désormais prévoir dans les villes les plus convoitées d’Ile-de-France ?
Logement : les 10 situations qui irritent le plus les colocataires
Grand Paris : les quartiers où les prix sont restés raisonnables le long de la future ligne 15

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles