La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 945,05
    -778,10 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Trois ex-employés de Netflix accusés d'avoir fourni des données confidentielles

·1 min de lecture

C'est une affaire dont Netflix se serait bien passé. L'autorité américaine des marchés financiers (SEC) a porté plainte mercredi contre cinq personnes, dont trois anciens employés du géant du streaming, accusées d'un délit d'initié qui leur aurait rapporté 3 millions de dollars en tout. Selon la SEC, les trois ex-ingénieurs de Netflix ont fourni à leurs associés des données confidentielles sur la croissance des abonnés entre 2016 et 2019. "Nous accusons un employé de Netflix et ses proches partenaires d'avoir mis en place un système (...) pour profiter d'informations de grande valeur, obtenues de façon illégale", a déclaré Erin Schneider, la directrice de l'antenne de San Francisco de la SEC, dans un communiqué.

Le régulateur y explique que le groupe utilisait des messageries cryptées pour éviter de se faire repérer. La SEC a réussi à monter un dossier contre les accusés grâce à "des outils analytiques sophistiqués qui permettent de détecter, défaire et stopper des procédés pernicieux impliquant de multiples informateurs et traders", a souligné Joseph Sansone, directeur de la division de la SEC chargée de ce genre d'abus. D'après la plainte de la SEC, Sung Mo "Jay" Jun, employé de Netflix en 2016 et 2017, était au cœur de l'affaire.

>> A lire aussi - Netflix a encore payé un impôt ridicule en France l’an dernier

Il passait des infos à son frère, Joon Mo Jun, et un ami, Junwoo Chon, qui s'en servaient en Bourse avant les annonces de résultats de l'entreprise californienne. Quand (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Royaume-Uni : les salaires des grands patrons en baisse avec le Covid-19
Covid-19 : le dispositif des "coûts fixes" étendu à toutes les entreprises
L’ANSM lance une filière française de culture de cannabis thérapeutique
Le guide des jeux NFT pour gagner des cryptos : au programme de la newsletter 21 Millions
Economie, Bourse... la prise du pouvoir des talibans en Afghanistan aura des conséquences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles