Marchés français ouverture 3 h 57 min

Trois conseils avant d’acheter des actions Française des Jeux

L’introduction en Bourse de la Française des Jeux suscite beaucoup d’intérêt de la part des Français. Preuve en est le succès de notre article «Pourquoi il faut acheter des actions Françaises des Jeux», qui a été lu plus de 150.000 fois depuis jeudi.

Pour ceux que cette privatisation intéresse, voici quelques conseils pratiques afin d'éviter les mauvaises surprises.

Conseil n°1 : ne vous faites pas piéger par des sites frauduleux

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a alerté le 8 novembre dernier que suite «au vif intérêt» suscité par l’introduction en Bourse de la FDJ, elle observait «l’apparition de plusieurs sites Internet frauduleux offrant à des épargnants la possibilité d’acquérir des actions de la Française des Jeux sans y être autorisés».

Les sommes confiés à ces «faux intermédiaires» ont tendance à disparaitre «purement et simplement», prévient l’Autorité.

Avant d’investir chez un courtier que vous ne connaissez pas, l’AMF conseille de consulter la liste des prestataires de services d'investissement habilités ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie de conseiller en investissement financier (CIF).

Vous pouvez aussi tout simplement passer par votre banque habituelle ou ouvrir un compte chez un courtier en ligne bien connu comme Binck, Boursorama, Fortuneo etc.

Conseil n°2 : ne perdez pas de temps

Si vous êtes sûr de vouloir acquérir des actions FDJ, n’attendez pas. L’opération ne devrait être close que le 19 novembre prochain mais une clôture anticipée est possible en cas de forte demande.

Et, justement, l’attrait des particuliers pour cette introduction en Bourse semble important. Le 8 novembre, le lendemain de l’ouverture de l’offre, la demande des investisseurs individuels représentait déjà un tiers des actions qui leur seront réservées.

À trop attendre, vous risquez de ne plus pouvoir ...