La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 195,49
    -987,42 (-1,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

Troc-Vélo, Murfy... ces start-up pros de l'occasion

·1 min de lecture

Eric Gagnaire semble à peine s’en étonner : en quelques mois, sa start-up Pata­tam est devenue une référence sur le marché des vê­tements de seconde main. Auchan, Leclerc, Kiabi… depuis l’année dernière, tous s’appuient sur cet expert de la fripe pour tester de nouveaux rayons d’occasion dans leurs points de vente : ses équipes achètent à bas prix les habits de particuliers, les inspectent, les classent en catégories fines (par genre, âge, saison…), puis envoient aux ensei­gnes des assortiments cohérents. «Leurs magasins servent à la fois de lieux de collecte et de revente, explique le cofondateur de Patatam en 2013, qui, jusque-là, achetait et commercialisait ses vêtements via son seul site Internet. Ces partenariats nous ont fait prendre une autre dimension !» C’est peu de le dire : l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2020. Six fois plus qu’en 2019 !

Comme Eric Gagnaire, un bataillon d’entrepreneurs innovants veulent tirer leur épingle du jeu sur ce marché fou de l’occasion. Nouveaux venus ou acteurs établis, pure players du Web ou patrons de magasins, à la tête de structures classiques ou à vocation sociale, ils réussissent, face à des mastodontes comme Leboncoin, à se faire une place sur des segments bien précis (le vélo, le jouet…), jusqu’aux plus étonnants : connu pour la revente d’électroménager à prix cassé, le réseau d’insertion Envie reconditionne désormais déambulateurs et fauteuils roulants récupérés dans les sous-sols des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ouïghours : la Chine va sanctionner H&M, qui n’achète plus de coton du Xinjiang !
Ces entreprises françaises qui investissent dans le Bitcoin : au programme de la newsletter 21 Millions
4 ex-patrons de McDonald's en garde à vue, soupçons de fraude fiscale
Vente de M6 : les dessous de l’offre de TF1
Gaz, pétrole… le Royaume-Uni veut de nouveaux forages en mer du Nord, colère des ONG