Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 748,43
    -533,62 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,87
    -20,01 (-1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Triple homicide de Dreux: l'ex-conjoint de la mère a été arrêté

AFP

Les corps d'une mère et de ses deux enfants avaient été retrouvés sans vie dans une maison à Dreux jeudi. Après ce triple homicide, l'ex-conjoint de la mère a été arrêté ce samedi, rapporte le procureur.

L'homme a été interpellé à Plaisir (Yvelines), après avoir retiré de l'argent à un distributeur et après être allé dans un magasin de téléphonie, selon franceinfo. La police a été prévenue par la gérante de l'établissement.

Le suspect était déjà venu dans cette boutique il y a deux jours et avait alors été reperé par les policiers. Ils avaient de fait demandé à la gérante de les prévenir s'il revenait. Il a été placé en garde à vue à la police judiciaire d'Orléans et va être entendu sur les faits d'homicides volontaires aggravés.

Placé en garde à vue, le suspect va être "entendu par la police judiciaire d'Orléans sur les faits d'homicides volontaires aggravés", a précisé le procureur.

Une plainte contre l'ex-compagnon

Trois corps ont été retrouvés jeudi matin dans une maison à Dreux (Eure-et-Loir). Il s'agit d'une mère de famille de 37 ans et de ses deux enfants, une adolescente de 13 ans et un bébé de 2 ans.

PUBLICITÉ

Une enquête a été ouverte par le parquet de Chartres pour homicides volontaires aggravés, comme c'est le cas quand il y a des victimes mineures. Elle a été confiée à la police judiciaire d’Orléans.

Selon nos informations, la mère de famille avait déposé plainte contre son ancien conjoint, le 9 mai dernier, le soupçonnant d’avoir placé un traceur sur sa voiture. Ce dernier, sourd et muet, avait déjà été condamné en septembre 2021 à un an de prison dont quatre mois avec sursis pour violences conjugales, et incarcéré immédiatement.

Article original publié sur BFMTV.com