Marchés français ouverture 8 h 2 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2064
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 874,30
    -852,16 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Tributaire du tourisme, la Grèce mise sur la vaccination intensive pour sauver sa saison

·2 min de lecture

QUEL ETE EN EUROPE DU SUD? (2/4) - A quoi ressemblera l’été au bord de la grande bleue? Challenges zoome sur 4 destinations qui misent sur le tourisme pour se sortir du marasme du Covid. Après l’Italie, la Grèce, dont plus de 20% du PIB dépend du tourisme. Le gouvernement vaccine à tout va.

Dans le célèbre quartier de Plaka à Athènes, et dans les ruelles qui encerclent la Tour des vents- la fameuse horloge hydraulique en marbre pentélique-, on peut à nouveau entendre parler une langue différente de celle d’Homère. Ce sont les tout premiers touristes! Des vacanciers israéliens, qui savourent la douceur du printemps grec. Même si en réalité, la saison touristique n’ouvrira officiellement que le 14 mai. Et que pour le moment le pays est toujours semi confiné, avec, notamment, une restriction de déplacements et une septaine obligatoire pour toute personne arrivant de l’étranger, y compris celles munies d’un test PCR négatif de moins de 72 heures.

Lire aussi

Les Israéliens font donc figure d’exception. Et pour cause: ils sont vaccinés. Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre grec, , a signé un accord bilatéral avec . Ce "certificat vert", permet ainsi aux visiteurs de ne pas observer de quarantaine. Ils profitent ainsi des sites archéologiques en plein air, comme l’Acropole, le temple de Zeus ou celui de Poséidon, qui ont rouvert au public "même s’ils restent peu fréquentés", commente Karen, venue de Tel-Aviv avec son mari. "Nous sommes ravis de contempler ces somptueux trésors, bien que la crise altère notre joie." La pandémie a, en effet, coûté cher à la Grèce, (2008-2018).

Le gel des activités a surtout frappé le tourisme, deuxième pilier de l’économie derrière la marine marchande. Un secteur, qui représente plus de 20% du PIB, emploie un actif sur cinq et concerne 150 secteurs dont l'activité a chuté de 80% en 2020. Un hôtel sur quatre est mena de faillite, et si le pire a été évité, le défi concerne la saison à venir.

Les îles immunisées en priorité

Pour cela, pas de temps à perdre, le gouvernement mise sur une vaccination intensive notamment sur les lieux les plus touristiques. Tous les adultes des petites îles comme Patmos ou Paros ont reçu le précieux sérum. D’ici à la fin avril, les îles de moins de 14.000 habitants suivront, puis ce sera au to[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi