Marchés français ouverture 6 h 14 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 679,14
    +668,21 (+2,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1913
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    26 486,76
    -3 492,31 (-11,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    755,69
    -94,65 (-11,13 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

TRIBUNE. Taxe sur les smartphones d'occasion : "2.500 emplois sont en jeu en France"

·1 min de lecture

Nous sommes 1.129 salariés à avoir signé cette tribune, et ce n'est que le début. Alors oui, nous sommes de parfaits inconnus, de simples anonymes, et c'est peut-être moins clinquant que des Jean-Jacques Goldman, Zazie, Gims, ou encore Dany Boon. Mais nos vies comptent au même titre que la leur, notre réalité n'est pas moins importante et notre avenir est tout aussi fragile.

Fragile, depuis que la menace de l'application de la rémunération pour copie privée plane sur notre filière. Une filière du reconditionnement des appareils qui emploie aujourd'hui en France plus de 5.000 salariés dont nous faisons partie, et qui retient son souffle depuis plusieurs mois avec l'angoisse de se retrouver asphyxiée. Deux mille cinq cents de nos emplois sont en jeu.

"

Une redevance de 8,40 euros mènerait à la faillite un grand nombre des entreprises françaises

"

Nos entreprises ne sont pas des géants du numérique qui cumulent des milliards, loin de là : ce sont des TPE-PME françaises, des organisations solidaires intégrant des personnes en formation, en insertion et en situation de handicap. Nos marges sont réduites et nos équilibres économiques sont complexes. Pour donner un exemple à la portée de tous, sur la vente d'un iPhone 8 de 64 Go, nous dégageons difficilement 18,33 euros de marge qui servent à payer les charges, nous, les employés, ainsi que le matériel…

Au vu de ces chiffres, on comprend facilement qu'une redevance de 8,40 euros, selon le barème adopté mardi par la Commission pour la ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles