La bourse ferme dans 4 h 53 min
  • CAC 40

    5 585,74
    -12,44 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 526,87
    -0,92 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,87 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1993
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 774,60
    -13,50 (-0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    15 526,75
    +196,83 (+1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,49
    -4,03 (-1,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,92
    -0,61 (-1,34 %)
     
  • DAX

    13 373,27
    +37,59 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    6 369,92
    +2,34 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +350,85 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3354
    +0,0040 (+0,30 %)
     

TRIBUNE. "Stopper Amazon avant qu’il ne soit trop tard" : l'appel de plus d'une centaine d'ONG, de syndicalistes, de citoyens et d'élus

franceinfo
·1 min de lecture

Pour eux, Amazon apparaît comme "le grand gagnant de la crise" du Covid-19 et du confinement. Pendant que "les premiers de corvées risquent leurs vies au quotidien" et alors que "des dizaines de milliers de personnes ont perdu ou vont perdre leur emploi, et qu'un million de personnes supplémentaires sont passées sous le seuil de pauvreté en France", le géant du e-commerce a vu ses ventes "exploser" en 2020, et la fortune de son PDG Jeff Bezos dépasser les 200 milliards de dollars. Les premiers signataires de la tribune publiée par franceinfo, lundi 16 novembre, sont des responsables de la CGT, FSU, Attac, Greenpeace, Agir pour l'environnement, Confédération paysanne, Amis de la Terre, mais aussi des libraires ou des éditeurs, des maires, députés, sénateurs ou conseillers municipaux FI, PCF, EELV, PS. Ils appellent à "stopper Amazon". "La crise du Covid devrait nous servir à repenser en profondeur nos modes de consommation et de vie sociale, pas à nous enfoncer dans un monde de surconsommation prédateur", écrivent-ils.


Nous affrontons une crise sans précédent qui a une nouvelle fois révélé les profondes inégalités de notre société. Les "premiers de corvées", très majoritairement des femmes, risquent leurs vies au quotidien, des dizaines de milliers de personnes ont perdu ou vont perdre leur emploi et un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi