La bourse ferme dans 2 h 36 min

TRIBUNE. Nouveau gouvernement Castex : "Une occasion manquée de lutter contre le déficit commercial"

François David, ancien président de Coface (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur), déplore dans une tribune pour le JDD la décision d'Emmanuel Macron de ne pas avoir nommé un ministre du Commerce extérieur, doté d'une administration dédiée, d'une solide expérience dans le domaine et d'une feuille de route ambitieuse. Voici sa tribune : "Depuis de longues années, le FMI et l'OCDE ont qualifié de talon ­d'Achille le déficit commercial de la ­France. Ce problème lancinant incite les agences de notation à ne pas requalifier la note de la ­France. Aujourd'hui, à juste titre, la politique économique du nouveau gouvernement se polarise sur la relance.

Lire aussi - Plan de relance européen : un sommet extraordinaire à 750 milliards d'euros

En nommant dans l'équipe gouvernementale un ministre du Commerce extérieur à l'expérience individuelle incontestée, doté d'une administration dédiée et d'une feuille de route précise et ambitieuse, ­Emmanuel ­Macron aurait atteint un double objectif : satisfaire les observateurs internationaux et les agences de notation ; apporter une pierre supplémentaire au plan de relance.

Dans la totalité des pays de l'OCDE, la gestion du commerce extérieur est confiée soit à un ministre de plein exercice (États-Unis, Japon, Royaume-Uni…), soit à une administration dédiée du ministère de l'Économie (Allemagne fédérale). Il s'agit, dans tous ces pays, de traiter le commerce extérieur avec une administration en prise directe sur les entrepri...


Lire la suite sur LeJDD