La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    +396,48 (+3,01 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    -0,0035 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 853,62
    +2 977,14 (+7,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    985,32
    +57,08 (+6,15 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     

TRIBUNE. "Il faut créer une délégation parlementaire consacrée aux droits de l'enfant"

·1 min de lecture

Voici la tribune de Florence Provendier, députée des Hauts-de-Seine, et de 16 députés sur les droits de l'enfant : "La France, patrie des Droits de l'Homme, porte au cœur de ses valeurs le respect des droits de l'enfant. C'est dans cet esprit que le 20 novembre 2019, pour les trente-ans de la ratification de la CIDE (Convention internationale des droits de l'enfant), le président de la République prononçait à l'Unesco un discours majeur, témoignant de sa volonté d'agir plus avant sur le sujet des droits de l'enfant.

Emmanuel Macron y rappelait que malgré la mobilisation de nombreux acteurs, il y avait en France d'importants manquements et qu'il fallait 'protéger nos enfants face à de nouvelles menaces'. Ces propos faisaient écho à l'interpellation du Défenseur des droits, qui constatait des reculs et l'émergence de nouveaux sujets de préoccupation quant à l'atteinte à la dignité́ et à l'intégrité́ physique et morale de nombreux enfants.

"

Les travaux sur les droits de l'enfant mériteraient d'être menés de façon concertée et systématique

"

Ces prises de positions confirmaient celles du groupe d'études sur les droits de l'enfant de l'Assemblée nationale et corroboraient certaines recommandations de la mission réalisée cette même année sur l'Aide Sociale à l'Enfance.

Tous les travaux menés depuis le début de la mandature convergeaient sur la nécessité de créer une délégation spécifique et pérenne, de façon à ce que soit garantie la prise en compte de l'intérêt supérieur de l'enfan...


Lire la suite sur LeJDD