La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 479,27
    +283,29 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Tready, l’étrange robot à chenilles qui passe partout

·2 min de lecture

Si quelqu’un vous parle d’un robot à chenilles, vous imaginez sans doute un appareil inspiré d’un tank ou du personnage Wall-E. Toutefois, l’entreprise Hebi Robotics a eu une idée très différente et assez ingénieuse : plutôt que d’utiliser deux chenilles fixes, son robot Tready est doté de quatre chenilles placées au bout de bras articulés. Son nom est d’ailleurs dérivé de caterpillar treads, le nom des chenilles en anglais.

Chacune de ses chenilles peut être commandée individuellement, et placée à plat sur le sol, ou pivotée sur une extrémité ou l’autre. Tready est ainsi capable de se déplacer sur la plupart des terrains, y compris les escaliers. En orientant chaque « pied » séparément, il peut escalader des obstacles comme un tronc d’arbre et se déloge facilement s’il tombe dans un trou.

Découvrez comment Tready se déplace sur différents terrains grâce à ses quatre chenilles. © Hebi Robotics

Un robot capable de se mouvoir dans l’eau

Tready est certifié IP67, ce qui signifie qu’il peut se déplacer dans l’eau à un mètre de profondeur pendant 30 minutes. Il mesure 110 centimètres de long, 48,5 centimètres de large et pèse 25 kilogrammes. Doté de huit actionneurs, le robot peut atteindre une vitesse de 1,8 kilomètre par heure et dispose d’une autonomie de deux à trois heures grâce à sa batterie amovible. Il embarque un mini PC Intel NUC et peut être commandé via Wi-Fi grâce à une application mobile.

Sa capacité à se déplacer sur n’importe quel terrain rend Tready idéal pour des opérations de secours ainsi que l’inspection des sites industriels. Il est possible de lui ajouter un bras mécanique, une caméra ou le Lidar. Si Tready est proposé à la vente, Hebi Robotics ne précise toutefois pas le prix. Il faudra néanmoins compter plus de 36.000 dollars, le prix de ses huit actionneurs…

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles